Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

3 missiles tirés sur le convoi d’aide de WCK, les soldats ayant cru voir un terroriste armé à bord – Haaretz

Le véhicule utilisé par l'organisation humanitaire américaine World Central Kitchen, qui a été touché par une frappe israélienne à Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 2 avril 2024. (Crédit : AFP)
Le véhicule utilisé par l'organisation humanitaire américaine World Central Kitchen, qui a été touché par une frappe israélienne à Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 2 avril 2024. (Crédit : AFP)

Un drone de l’armée israélienne a tiré à plusieurs reprises sur un convoi de travailleurs humanitaires après que les troupes ont pensé qu’un terroriste armé se trouvait parmi le groupe, selon le quotidien israélien Haaretz, citant des sources de sécurité anonymes au sujet du tragique incident qui a causé la mort de sept employés de l’organisation caritative américaine World Central Kitchen (WCK).

Selon Haaretz, un drone Hermes 450 a tiré trois missiles sur le convoi coup sur coup, bien que les toits des véhicules aient été clairement identifiés comme appartenant à WCK. La décision a été prise par une unité qui surveillait l’itinéraire de transport de l’aide après que les troupes ont repéré ce qui semblait être une personne armée à bord d’un camion qui entrait dans une zone de stockage de l’aide avec trois véhicules du WCK. L’attaque s’est produite quelques instants après que les trois véhicules ont quitté la zone de stockage, laissant le camion et le personnage armé derrière eux, selon l’article.

Après qu’un premier missile a touché l’un des véhicules, ses passagers se sont réfugiées dans les deux autres et ont réussi à signaler qu’elles avaient été attaquées avant qu’un second missile ne touche une autre voiture. Alors que le dernier véhicule indemne s’approchait pour évacuer les blessés, un troisième missile a frappé. Les sept personnes qui se trouvaient dans les véhicules ont été tuées, a rapporté Haaretz.

Aucun commentaire officiel n’a été fait sur cet article.

Les convois d’aide ont souvent recours à une sécurité armée pour éviter que les camions ne soient pillés ou saccagés par des clans locaux ou des civils désespérément affamés.

Le chef du Commandement du Sud, le général de division Yaron Finkelman, présentera au chef de l’armée israélienne, Herzi Halevi, les résultats d’une première enquête dans le courant de la soirée.

Selon Haaretz, Israël a envoyé des fonctionnaires dans les pays d’où provenaient les volontaires étrangers afin de présenter les premières conclusions à leurs homologues.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.