Israël en guerre - Jour 281

Rechercher

Humanitaires tués à Gaza : Netanyahu regrette une frappe israélienne « non intentionnelle »

Le porte-parole de l'armée a présenté ses condoléances au chef de World Central Kitchen et promis une enquête approfondie

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu donnant une conférence de presse, depuis son bureau, à Jérusalem, le 31 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu donnant une conférence de presse, depuis son bureau, à Jérusalem, le 31 mars 2024. (Crédit : Capture d'écran/GPO)

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a indiqué mardi que sept collaborateurs de l’ONG américaine World Central Kitchen (WCK) tués à Gaza l’avaient été par une frappe israélienne « non intentionnelle ».

« Malheureusement hier (lundi), il s’est produit un incident tragique, nos forces ayant frappé de façon non intentionnelle des innocents dans la bande de Gaza. Cela arrive dans une guerre, nous allons vérifier jusqu’au bout, nous sommes en contact avec les gouvernements et ferons tout pour que cela ne se reproduise plus jamais », a-t-il déclaré depuis l’hôpital où il a subi dimanche soir une intervention pour une hernie.

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, avait déclaré plus tôt dans une vidéo en anglais s’être entretenu avec le fondateur de l’organisation caritative pour lui présenter ses condoléances.

« La nuit dernière, un incident s’est produit à Gaza qui a entraîné la mort tragique d’employés de World Central Kitchen alors qu’ils accomplissaient leur mission cruciale consistant à apporter de la nourriture aux personnes dans le besoin », a déclaré Hagari.

Le porte-parole de l’armée israélienne, le contre-amiral Daniel Hagari, lors d’une conférence de presse à la suite d’une attaque meurtrière contre des bénévoles de la World Central Kitchen dans la bande de Gaza, le 2 avril 2024. (Crédit : Capture d’écran)

« En tant qu’armée professionnelle attachée au droit international, nous nous engageons à examiner nos opérations de manière approfondie et transparente », a-t-il poursuivi.

« Je viens de parler au chef Jose Anders, fondateur de WCK, et je lui ai fait part des plus sincères condoléances de Tsahal aux familles et à toute la famille de World Central Kitchen », a-t-il ajouté.

Hagari a déclaré que l’armée israélienne avait exprimé « sa sincère tristesse à nos nations alliées qui ont fait et continuent de faire tant pour aider ceux qui sont dans le besoin ».

« Nous avons examiné l’incident au plus haut niveau afin de comprendre les circonstances de ce qui s’est passé et comment cela s’est produit », a-t-il indiqué.

Hagari a précisé que le mécanisme d’évaluation des faits de l’état-major général de Tsahal – un organe militaire indépendant chargé d’enquêter sur les incidents inhabituels survenus au cours de la guerre – examinera ce qu’il a appelé un « incident grave ».

« Cela nous aidera à réduire le risque qu’un tel événement ne se reproduise », a-t-il ajouté.

Des personnes autour de l’épave d’une voiture utilisée par l’organisation humanitaire américaine World Central Kitchen, qui a été touchée par une frappe à Deir al-Balah, dans le centre de la bande de Gaza, le 2 avril 2024. (Crédit : AFP)

« Au cours des derniers mois, l’armée israélienne a travaillé en étroite collaboration avec la World Central Kitchen pour l’aider à remplir sa noble mission, qui consiste à apporter de la nourriture et de l’aide humanitaire à la population de Gaza. WCK est également venue aider les Israéliens après le massacre du 7 octobre ; elle a été l’une des premières ONG à arriver ici », a poursuivi Hagari.

« Le travail de WCK est essentiel ; elle est sur la ligne de front de l’humanité. »

« Nous irons au fond des choses et nous partagerons nos conclusions en toute transparence », a ajouté Hagari.

Les médias palestiniens ont publié des images montrant les deux véhicules de WCK touchés par des tirs israéliens cette nuit dans le centre de la bande de Gaza.

La vidéo montre une voiture, portant le logo de WCK, dont le toit est endommagé, ce qui indique qu’elle a bien été touchée depuis les airs. Une deuxième voiture a été brûlée.

Les victimes étaient notamment originaires d’Australie, de Pologne, du Royaume-Uni, selon l’association, qui a dénoncé ce qu’elle a appelé une « attaque ciblée » et décidé depuis de « suspendre ses opérations dans la région ».

Réactions

« Nous avons le cœur brisé et sommes profondément troublés par la frappe », a déclaré sur le réseau social X la porte-parole du Conseil de sécurité nationale Adrienne Watson. « Nous exhortons Israël à promptement enquêter sur ce qu’il s’est passé », a-t-elle ajouté.

« C’est complètement inacceptable. L’Australie exige que tous les responsables de la mort de travailleurs humanitaires rendent des comptes », a déclaré le Premier ministre australien Anthony Albanese, confirmant qu’une Australienne figurait parmi les victimes. « C’est une tragédie qui n’aurait jamais dû se produire », a-t-il insisté, ajoutant que l’Australie « chercherait à établir les responsabilités » de l’attaque.

« J’espère, et je l’exige, que le gouvernement israélien fera la lumière dès que possible sur les circonstances de cette attaque brutale », a déclaré le Premier ministre espagnol Pedro Sánchez qui semble bien décidé à faire reconnaître l’État palestinien.

Le Royaume-Uni attend d’Israël « des explications transparentes et complètes », a déclaré mardi le chef de la diplomatie britannique David Cameron. « Il est essentiel que les travailleurs humanitaires soient protégés et capables d’effectuer leur mission », a affirmé le ministre des Affaires étrangères sur X, ajoutant que la mort de ces travailleurs humanitaires était « profondément bouleversante ». « Il y a clairement des questions auxquelles il faut répondre », a réagi peu après sur des médias britanniques le Premier ministre Rishi Sunak, se disant « choqué et attristé ».

« J’ai personnellement demandé à l’ambassadeur israélien Yacov Livne des explications d’urgence. Il m’a assuré que la Pologne recevrait bientôt les résultats d’une enquête sur cette tragédie », a indiqué le ministre polonais des Affaires étrangères, Radoslaw Sikorski sur X. Le ministre a présenté aussi ses « condoléances (…) à la famille de notre courageux volontaire et à toutes les victimes civiles de Gaza ».
« Cette tragédie n’aurait jamais dû se produire et doit être expliquée », a affirmé de son côté le président polonais Andrzej Duda.

« Je condamne cette attaque et je réclame qu’une enquête soit lancée au plus vite », a écrit le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell sur X. « En dépit de toutes les demandes pour protéger les civils et les travailleurs humanitaires, nous continuons à voir des innocents tués », a-t-il ajouté.

Pékin « s’oppose à toute action qui porte atteinte aux civils, détruit des infrastructures civiles ou viole le droit international », a déclaré le porte-parole de la diplomatie chinoise Wang Wenbin. « Nous sommes choqués par l’attaque » à Gaza « et la condamnons », a-t-il souligné.

Par ailleurs, le ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis a condamné la frappe, allant jusqu’à accuser Israël de viser délibérément les travailleurs humanitaires. Les Émirats arabes unis tiennent Israël pour entièrement responsable de cette évolution dangereuse et demandent qu’une enquête urgente, indépendante et transparente soit menée et que ceux qui ont commis ce crime odieux en violation du droit humanitaire international soient punis », peut-on lire dans une déclaration d’Abou Dhabi. Les Émirats arabes unis sont l’un des principaux bailleurs de fonds de la World Central Kitchen.

La frappe est « un message envoyé par l’armée israélienne » visant à empêcher les humanitaires d’intervenir sur le terrain, a estimé pour sa part le vice-président de Médecins du Monde, Jean-François Corty.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.