Israël en guerre - Jour 289

Rechercher

De hauts responsables du Hamas fuient le Liban après l’assassinat d’al-Arouri – média

Des enquêteurs se tenant prêt dans un immeuble où une frappe imputée à Israël a tué le chef terroriste du Hamas, Saleh al-Arouri, dans la banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, au Liban, le 3 janvier 2024. (Crédit : Hussein Malla/AP Photo)
Des enquêteurs se tenant prêt dans un immeuble où une frappe imputée à Israël a tué le chef terroriste du Hamas, Saleh al-Arouri, dans la banlieue sud de Beyrouth, un bastion du Hezbollah, au Liban, le 3 janvier 2024. (Crédit : Hussein Malla/AP Photo)

Plusieurs responsables du Hamas qui vivaient au Liban ont fui vers les pays voisins et d’autres alliés après que le chef adjoint du groupe terroriste palestinien, Saleh al-Arouri, a été tué dans une frappe attribuée à Israël, rapporte la chaîne publique israélienne Kan.

À la suite de l’assassinat d’al-Arouri à Beyrouth le 2 janvier, certains responsables du groupe terroriste palestinien du Hamas se sont installés en Turquie et en Syrie, indique le reportage, tandis que le porte-parole du groupe terroriste, Ghazi Hamad, se trouve au Caire, en Égypte, depuis la mort d’al-Arouri et n’a vraisemblablement pas l’intention de retourner au Liban.

L’explosion qui a tué al-Arouri a été largement imputée à Israël, mais les autorités israéliennes se sont refusées à tout commentaire.

Outre al-Arouri, six autres personnes ont été tuées dans l’explosion, dont des responsables du Hamas, Mahmoud Shaheen, Muhammad Bashasha, Muhammad al-Rayes et Ahmed Hammoud.

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.