Israël en guerre - Jour 147

Rechercher

« Nous avons tout dit et rien n’y fait », dit la sœur d’un otage au rassemblement de Tel Aviv

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

Merav Svirsky s'exprimant lors du rassemblement en faveur des otages, "Place des Otages", à Tel Aviv, le 14 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran)
Merav Svirsky s'exprimant lors du rassemblement en faveur des otages, "Place des Otages", à Tel Aviv, le 14 janvier 2024. (Crédit : Capture d'écran)

« Nous avons tout dit et rien ne nous aide », déclare Merav Svirsky, dont les parents ont été assassinés le 7 octobre au kibboutz Beeri et son frère Itaï Svirsky a été pris en otage.

« Comment pouvons-nous élever des enfants ici et leur promettre que tout ira bien si nous savons que nous avons laissé les otages là-bas ? », demande-t-elle lors du rassemblement organisé à Tel Aviv au nom de la libération des otages.

« Comment pouvons-nous parler de retourner dans les communautés [de la frontière de Gaza] si leurs membres sont retenus de l’autre côté de la frontière ? »

« Nous avons besoin que ce cauchemar se termine bien », dit Svirsky.

« Mes parents ne reviendront pas, mais je veux garder espoir. »

S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.