‘Même Israël et la Palestine sont du même avis s’agissant du changement climatique !’
Rechercher

‘Même Israël et la Palestine sont du même avis s’agissant du changement climatique !’

Les présentateurs des émissions de fin de soirée se sont moqués de Trump qui a retiré les Etats-Unis de l'accord de Paris, indiquant que le pays appartient dorénavant au même club que la Syrie et le Nicaragua

Trevor Noah évoque le président américain  Donald Trump qui a retiré les Etats-Unis de l'accord sur le changement climatique de Paris (Capture d'écran :YouTube)
Trevor Noah évoque le président américain Donald Trump qui a retiré les Etats-Unis de l'accord sur le changement climatique de Paris (Capture d'écran :YouTube)

Les animateurs des émissions comiques de fin de soirée ont pris joyeusement à partie le président américain Donald Trump, qui a décidé jeudi du retrait des Etats-Unis de l’accord sur le climat de Paris, se moquant du locataire de la Maison Blanche pour cette initiative controversée.

« Même Israël et la Palestine sont du même avis » s’agissant du changement climatique, a déclaré le présentateur du Daily Show, Trevor Noah.

Noah a reconnu avec humour que « dire à la nature d’aller se faire voir tout en se tenant dans un jardin, c’est une démarche assez criminelle. La seule façon de foirer davantage le truc, c’est comme s’il avait fait cette annonce avec un ours blanc en arrière-plan, même si je suis sur que Eric [Trump] aurait trouvé le moyen de se montrer et de tirer sur l’ours polaire ».

« Ce qui empire les choses », a continué Noah, « c’est que chaque pays dans le monde reconnaît ça. Même des pays auxquels vous ne vous attendriez pas. La Russie a accepté cela. La Corée du Nord a accepté cela. Même Israël et la Palestine sont du même avis s’agissant du changement climatique. »

« Imaginez que ça ait été genre : ‘C’est quoi, votre point de vue sur le changement climatique ?' » a interrogé Noah, adoptant un accent moyen-oriental indéterminé.

« Oh là là, le même que le nôtre, oh là là… C’est comme quand nous sommes tombés d’accord sur le porc, ouais, ouais ! » a continué Noah, en référence à l’interdiction de la consommation de porc selon les règles du judaïsme et de l’islam.

Jimmy Kimmel, animateur du Jimmy Kimmel live, s’est amusé en notant que même les compagnies énergétiques comme Exxon et Shell étaient insatisfaites de la sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris « parce que apparemment lorsque les grandes entreprises font le décompte, il s’avère que si le changement climatique détruit la vie humaine sur Terre, cela pourrait bien être préjudiciable pour les entreprises ».

Kimmel, a expliqué, toujours pince-sans rire, que les seuls pays qui ne participent pas à l’accord de Paris à l’exception des Etats-Unis sont « le Nicaragua et la Syrie, et ils vont super bien ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...