NBA: un joueur profère une injure antisémite sur une plateforme de jeu en ligne
Rechercher

NBA: un joueur profère une injure antisémite sur une plateforme de jeu en ligne

Meyers Leonard des Miami Heat s'est excusé auprès des membres "de la communauté juive que j'ai blessés"

Meyers Leonard, du Miami Heat, encourage l'équipe depuis la ligne de touche pendant la seconde moitié d'un match de basket-ball de la finale de la conférence NBA contre les Boston Celtics, le 19 septembre 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)
Meyers Leonard, du Miami Heat, encourage l'équipe depuis la ligne de touche pendant la seconde moitié d'un match de basket-ball de la finale de la conférence NBA contre les Boston Celtics, le 19 septembre 2020, à Lake Buena Vista, en Floride. (Crédit : AP Photo/Mark J. Terrill)

JTA – Meyers Leonard, du Miami Heat de la NBA, a proféré l’insulte antisémite « youpin » alors qu’il jouait à un jeu vidéo sur la plateforme de streaming Twitch, qui permet aux joueurs de se parler.

« Ne me snipez pas, espèce de sale youpin », a déclaré Leonard, 29 ans, en jouant au jeu « Call of Duty », comme le montre un clip vidéo posté mardi par le compte Twitter @MainTeamSports.

Leonard, milieu de terrain de 1 mètre 70 et ancien choix de première ronde des Portland Trail Blazers, s’est excusé mardi.

« Je suis profondément désolé d’avoir utilisé une insulte antisémite pendant une émission en direct hier. Je ne savais pas ce que ce mot signifiait à ce moment-là, mais mon ignorance quant à son histoire et à son caractère offensant pour la communauté juive n’est absolument pas une excuse et j’avais tout simplement tort », a-t-il écrit sur Instagram.

Il s’est excusé auprès des membres « de la communauté juive que j’ai blessés ».

L’année dernière, dans le sillage du mouvement de protestation contre les violences raciales après le meurtre de George Floyd, Leonard avait été critiqué pour avoir été l’un des deux seuls joueurs de la ligue à se tenir debout plutôt qu’à s’agenouiller pendant l’hymne national avant les matchs.

Il a dit à ses coéquipiers noirs qu’il soutenait le mouvement Black Lives Matter et qu’il se tenait debout pour honorer son frère, qui a servi comme Marine.

En signe de solidarité avec lui, un coéquipier noir mettait toujours un bras autour de la jambe de Leonard pendant l’hymne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...