Netta Barzilai supprime le nœud coulant posté contre les règles sur le virus
Rechercher

Netta Barzilai supprime le nœud coulant posté contre les règles sur le virus

La gagnante de l'Eurovision dit que "beaucoup de gens ont été choqués et offensés" par le graphique créé par le monde de la culture pour dénoncer les restrictions gouvernementales

Une image de nœud coulant postée, puis retirée, par Netta Barzilai pour protester contre les restrictions du gouvernement israélien en matière de coronavirus dans l'industrie du divertissement. (Capture d'écran : Instagram)
Une image de nœud coulant postée, puis retirée, par Netta Barzilai pour protester contre les restrictions du gouvernement israélien en matière de coronavirus dans l'industrie du divertissement. (Capture d'écran : Instagram)

JTA – Netta Barzilai a retiré mardi un message sur Instagram montrant une note de musique étranglée par un nœud coulant pour illustrer comment la culture est en train de mourir en Israël à cause des restrictions sur le coronavirus, disant qu’elle était désolée si l’image avait offensé certains de ses fans.

La chanteuse israélienne a retiré l’image de son Instagram un jour après l’avoir publiée, et a laissé un message à la place qui disait « beaucoup de gens ont été choqués et offensés par le logo, et ce n’est évidemment pas ce que je voulais ».

Barzilai avait publié la photo – une note blanche sur fond noir – lundi soir après la décision du gouvernement israélien d’approuver la fermeture des salles de spectacles et autres lieux culturels, ce qui a suscité la colère de l’industrie de la culture, qui a demandé au gouvernement d’accorder à cette industrie une aide financière similaire à celle accordée aux autres entreprises.

Lecture du message de Barzilai : « C’est sérieux. L’industrie culturelle en Israël est en train de disparaître à cause du corona. Il n’y a pas de véritable soutien financier pour les travailleurs de l’industrie de la musique … et beaucoup de mes amis et collègues ici ne pourront bientôt plus subvenir à leurs besoins. Beaucoup d’entre eux ont des crédits à payer et des enfants à nourrir. »

La chanteuse israélienne Netta Barzilai, qui a remporté le concours Eurovision de la chanson 2018, à Tel Aviv, le 29 janvier 2019. (AP Photo/Sebastian Scheiner)

La chanteuse a ensuite publié une vidéo sur son compte dans laquelle elle s’excusait d’avoir troublé ses fans.

« Je vais bien, même si beaucoup de mes amis ne vont pas bien », a-t-elle écrit, condamnant le gouvernement israélien pour « ne soutenir financièrement personne ». Elle a ajouté : « La culture est en train de mourir. Nous devons faire quelque chose et nous devons nous exprimer à ce sujet ».

Barzilai a remporté le concours international de la chanson de l’Eurovision en 2018.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...