Ocasio-Cortez se retire d’un événement à la mémoire de Rabin après des critiques
Rechercher

Ocasio-Cortez se retire d’un événement à la mémoire de Rabin après des critiques

L'élue démocrate a annulé sa participation à un hommage au Premier ministre israélien après que des militants pro-palestiniens ont qualifié cette initiative de "dégoûtante"

Jacob Magid est le correspondant pour les questions liées aux implantations pour le Times of Israël

La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez pendant une réunion du National Action Network à New York, le 5 avril 2019. (Crédit : Don Emmert/AFP)
La représentante démocrate de New York Alexandria Ocasio-Cortez pendant une réunion du National Action Network à New York, le 5 avril 2019. (Crédit : Don Emmert/AFP)

La députée démocrate Alexandria Ocasio-Cortez a annulé vendredi sa participation à un événement en hommage à l’ancien Premier ministre israélien Yitzhak Rabin à l’occasion du 25e anniversaire de son assassinat.

Cette décision, qui fait suite à une réaction brutale de militants pro-palestiniens, a été confirmée au Times of Israël par une porte-parole de l’élue, étoile montante de l’aile progressiste du Parti démocrate.

Ce revirement est intervenu au lendemain de l’annonce par Americans for Peace Now qu’Alexandria Ocasio-Cortez se joindrait à l’événement virtuel du 20 octobre animé par Mandy Patankin, star de la série « Homeland » de la chaine Showtime, et critique virulente de la politique du gouvernement israélien en Cisjordanie.

L’annonce initiale de jeudi indiquait la volonté de la parlementaire de s’engager avec certains des éléments les plus à gauche du spectre pro-Israël à Washington – ce qu’elle n’a pas fait depuis qu’elle a été élue représentante du 14e district de New York au Congrès l’année dernière.

La poignée de main entre Yitzhak Rabin et Yasser Arafat, accompagnés de Bill Clinton, après la signature des accords d’Oslo, le 13 septembre 1993. (Crédit : Vince Musi/The White House/Wikimedia Commons)

Mais l’annonce d’Americans For Peace Now a vite été dénigrée par des militants pro-palestiniens, qui ont qualifié la décision de la parlementaire de « dégoûtante ». Ils ont estimé que les organisateurs de l’hommage faisaient preuve d’un « mépris total pour la vie des Palestiniens ».

Un journaliste a souligné sur Twitter plus tôt vendredi que, bien que Rabin soit considéré comme un artisan de la paix aux États-Unis pour sa participation aux accords d’Oslo avec le président de l’Organisation de libération de la Palestine Yasser Arafat au milieu des années 1990, « les Palestiniens se souviennent de lui pour son règne brutal qui a réprimé les protestations palestiniennes pendant la première Intifada, et comme de quelqu’un qui aurait ordonné de briser les os des Palestiniens ».

Ocasio-Cortez a réagi : « Cet événement et mon implication ont été présentés à mon équipe différemment de la façon dont ils sont maintenant promus. Merci de l’avoir souligné. Je vais maintenant me pencher dessus. »

Vendredi soir, après des entretiens avec les organisateurs d’Americans for Peace Now, le bureau de la parlementaire a confirmé son retrait total de l’événement.

La porte-parole du bureau d’Ocasio-Cortez a refusé d’apporter des détails sur cette décision.

Une source proche des discussions internes a indiqué que le bureau de la députée ne s’était pas rendu compte que l’événement s’articulerait autour d’une commémoration à Rabin, mais pensait qu’il s’agissait d’une occasion de proposer la politique de la représentante pour la région.

Americans for Peace Now a refusé vendredi de commenter ces informations.

Cependant, une autre source a déclaré que des efforts de dernière minute étaient encore faits par d’éminents militants juifs du Parti démocrate pour maintenir la participation de la députée à l’événement.

Samedi soir, ces tentatives ont apparemment échoué, car APN a publié une déclaration confirmant le retrait d’Ocasio-Cortez. « Sa participation aurait été un plus pour l’événement. Nous sommes certains que l’événement sera un succès et nous invitons le public à s’inscrire et à y assister », a fait savoir le groupe.

Un porte-parole de Peace Now, l’organisation sœur israélienne d’APN, a demandé à l’élue d’examiner de plus près les comptes des deux groupes sur les réseaux sociaux. « Allez-vous vraiment nous boycotter, ainsi que tout notre travail avec les Palestiniens pour soutenir les droits humains et la fin du conflit, juste parce que Rabin n’était pas parfait après cinq décennies de conflit ? », a-t-il interrogé.

En juin, Ocasio-Cortez était l’une des quatre Démocrates progressistes de la Chambre des représentants qui ont écrit au secrétaire d’État américain Mike Pompeo pour demander aux États-Unis de réduire l’aide à Israël si ce dernier mettait en œuvre ses projets d’annexion de certaines zones de la Cisjordanie.

Ocasio-Cortez est l’un des nombreux nouveaux venus au Congrès à remettre en question le soutien traditionnel des Démocrates à Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...