Premier cas de coronavirus en Tanzanie, l’Afrique de l’Est multiplie les mesures
Rechercher

Premier cas de coronavirus en Tanzanie, l’Afrique de l’Est multiplie les mesures

Il y a à ce jour 16 cas confirmés de coronavirus dans cinq pays d'Afrique de l'Est

Une femme vend des masques pour environ 2 dollars l'unité dans une rue du centre-ville de Nairobi, au Kenya, le 16 mars 2020. (Photo par Yasuyoshi CHIBA / AFP)
Une femme vend des masques pour environ 2 dollars l'unité dans une rue du centre-ville de Nairobi, au Kenya, le 16 mars 2020. (Photo par Yasuyoshi CHIBA / AFP)

La Tanzanie a enregistré lundi son premier cas de coronavirus tandis que les gouvernements de ses voisins d’Afrique de l’Est prenaient de nouvelles mesures de fermeture des frontières ou des écoles face à la progression du nombre de cas dans la région.

La ministre tanzanienne de la Santé Ummy Mwalimu a indiqué lundi qu’une Tanzanienne de 46 ans avait été testée positive au coronavirus après être revenue d’un séjour en Belgique le 15 mars. La quadragénaire a été hospitalisé à Arusha (nord).

La ministre a précisé que la patiente, qui avait côtoyé une personne infectée en Belgique, s’était présentée d’elle-même aux autorités sanitaires, le contrôle à l’aéroport n’ayant pas décelé de température élevée.

« Il s’agit d’un cas importé et (l’état de santé de) la femme s’améliore et elle poursuit son traitement », a déclaré la ministre, ajoutant que les autorités allaient identifier les personnes avec qui elle était entrée en contact depuis son arrivée et les placer en quarantaine.

De son côté, le Rwanda voisin a annoncé quatre cas supplémentaires après avoir rapporté son premier samedi.

Le ministère de la Santé a précisé dans un communiqué que l’un des nouveaux cas était un Rwandais de 30 ans « à Kigali, qui n’a pas voyagé dernièrement ».

Figurent également deux frères, l’un arrivé du Soudan du Sud le 6 mars et l’autre des Fidji via les Etats-Unis et le Qatar le 8 mars. Le quatrième patient venait de Londres. Tous ont été placés à l’isolement.

Un membre du personnel d’une compagnie de bus fournir de gel désinfectant aux passagers en mesure préventive, dans le centre-ville de Nairobi au Kenya, le 16 mars 2020.(Photo par Yasuyoshi CHIBA / AFP)

Le Rwanda a ordonné la fermeture des écoles et des églises pour deux semaines et a interdit les concerts et les rassemblements de masse. La compagnie aérienne nationale Rwandair a annulé ses vols à destination de l’Inde, d’Israël et de la Chine.

L’Ethiopie, deuxième pays le plus peuplé d’Afrique avec quelque 100 millions d’habitants, a à son tour pris une série de mesures lundi, en suspendant notamment les grands rassemblements comme les compétitions sportives. Le pays compte officiellement cinq cas.

L’île Maurice, où le tourisme est un des piliers de l’économie, a annoncé qu’elle interdisait son territoire à quiconque a séjourné dans l’Union européenne, en la Suisse ou au Royaume-Uni ces 14 derniers jours.

Cette restriction s’appliquait jusqu’à présent aux personnes ayant séjourné en Chine, Iran, Italie, Corée du Sud et Hong Kong. L’archipel de l’océan Indien n’a pas enregistré de cas de coronavirus pour le moment.

« Notre pays est une destination touristique. Des milliers d’étrangers viennent à Maurice ou y transitent. Nous sommes très exposés », a estimé le Premier ministre Pravind Jugnauth.

Il y a à ce jour 16 cas confirmés de coronavirus dans cinq pays d’Afrique de l’Est.

Le Kenya, qui en compte trois, a annoncé dimanche des mesures drastiques, notamment l’interdiction d’entrée sur le territoire de tout non-Kényan ou non-résident en provenance d’un pays touché par le coronavirus.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...