Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

Procès du tireur de la synagogue de Pittsburgh, qui encourt la peine de mort

Robert Bowers est accusé d'avoir tué 11 fidèles en 2018. Certains proches de victimes réclament l'exécution, mais deux des trois dirigeants communautaires s'y opposent

Photo du permis de conduire de Robert Bowers, meurtrier présumé de la synagogue de Pittsburgh. (Crédit : Department of Transportation de Pennsylvanie)
Photo du permis de conduire de Robert Bowers, meurtrier présumé de la synagogue de Pittsburgh. (Crédit : Department of Transportation de Pennsylvanie)

JTA – Le procès du tireur présumé de l’attentat de la synagogue de Pittsburgh doit commencer le 30 mai.

Selon le Pittsburgh Union Progress, un journal local, et le Pittsburgh Jewish Chronicle, qui couvrent tous deux le procès, la procédure de sélection des membres du jury du procès fédéral a commencé le mois dernier et devrait se terminer la semaine prochaine. L’inculpé, Robert Bowers, est accusé d’avoir tué 11 fidèles de trois congrégations qui priaient ensemble le 27 octobre 2018. Il risque la peine de mort.

La majorité des observateurs s’attendent à ce que l’accusé soit condamné, ce qui ouvrirait la troisième phase du procès, à savoir la fixation de la peine, au cours de laquelle proches des victimes et dirigeants communautaires seront appelés à la barre pour témoigner. Certains proches des victimes du massacre se démènent pour obtenir l’exécution de Bowers, mais les dirigeants de deux des trois congrégations se sont d’ores et déjà prononcés contre la peine de mort.

Le début du procès, plus de quatre ans après l’attentat, a ravivé les émotions pour les habitants de Squirrel Hill, le quartier fortement juif où il a eu lieu. Nombreux sont ceux qui espèrent que la condamnation permettra de tourner la page, mais certains craignent que le procès ne soit un nouveau traumatisme pour les rescapés, les familles des victimes et la communauté en général. Selon l’Associated Press, dans les dernières semaines avant le procès, Shawn Brokos, directeur de la sécurité communautaire pour la Fédération juive du Grand Pittsburgh, a enregistré une « légère augmentation des discours de haine » en ligne.

Le tireur présumé n’est que le quatrième inculpé de l’ouest de la Pennsylvanie à encourir une peine de mort fédérale. Aucun des trois autres inculpés n’a été exécuté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.