Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Propos sur la Shoah: la mairie de Paris retire sa plus haute distinction à Abbas

Le chef de l'AP avait prononcé fin août un discours dans lequel il avait notamment affirmé qu'"Hitler combattait les Juifs parce qu'ils étaient usuriers et liés à l'argent"

Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas participant au sommet de la Ligue arabe à Jeddah, en Arabie saoudite, le 19 mai 2023. (Crédit : Saudi Press Agency via AP)
Le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas participant au sommet de la Ligue arabe à Jeddah, en Arabie saoudite, le 19 mai 2023. (Crédit : Saudi Press Agency via AP)

La maire de Paris Anne Hidalgo a retiré au président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas la médaille Grand Vermeil, la plus haute distinction de la capitale française, pour avoir « justifié l’extermination des juifs d’Europe », a indiqué vendredi la mairie à l’AFP.

« Les propos que vous avez tenus sont contraires à nos valeurs universelles et à la vérité historique de la Shoah, vous ne pouvez donc plus vous prévaloir de cette distinction », a annoncé la maire de Paris dans une lettre à M. Abbas adressé jeudi.

La lettre avait été publiée jeudi dans la soirée sur X (anciennement Twitter) par Yonathan Arfi, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif).

M. Abbas avait prononcé fin août un discours à Ramallah, en Cisjordanie, dans lequel il avait notamment affirmé qu' »Hitler n’a pas tué les Juifs parce qu’ils étaient juifs ».

Hitler « a dit qu’il combattait les Juifs parce qu’ils étaient usuriers et liés à l’argent », avait-il affirmé.

« Vous avez (…) justifié l’extermination des juifs d’Europe pendant la Seconde guerre mondiale avec une volonté manifeste de nier le génocide » perpétré par l’Allemagne nazie, a écrit Anne Hidalgo.

La maire de Paris et candidate du Parti socialiste (PS) à l’élection présidentielle d’avril 2022, Anne Hidalgo, prononce un discours lors d’un meeting de campagne à Perpignan, le 12 décembre 2021. (Crédit : Lionel BONAVENTURE / AFP)

« Je condamne avec la plus grande fermeté vos propos, aucune cause ne peut justifier le révisionnisme et le négationnisme », a-t-elle ajouté.

Mercredi, Mme Hidalgo avait condamné « avec la plus grande fermeté » les « propos antisémites tenus par Mahmoud Abbas » sur X, sans mentionner la distinction remise au président de l’Autorité palestinienne en 2015 lors d’une visite à Paris.

« Mes pensées et mon soutien vont à la communauté juive à Paris, comme partout dans le monde », avait-elle ajouté.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.