Rivlin : le meurtre de Rabin “a déchiré le tissu de la démocratie israélienne”
Rechercher

Rivlin : le meurtre de Rabin “a déchiré le tissu de la démocratie israélienne”

Alors que les commémorations officielles marquent l’assassinat de 1995, le président s’adresse à la nation : “depuis lors nous essayons de réparer cette déchirure ”

Le président israélien Reuven Rivlin, lors de la cérémonie officielle marquant le 22e anniversaire de meurtre de Yitzhak Rabin, à la résidence présidentielle à Jérusalem, le 1 novembre 2017. (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)
Le président israélien Reuven Rivlin, lors de la cérémonie officielle marquant le 22e anniversaire de meurtre de Yitzhak Rabin, à la résidence présidentielle à Jérusalem, le 1 novembre 2017. (Crédit : Marc Israel Sellem/POOL)

L’assassinat du Premier ministre Yitzhak Rabin, le 4 novembre 1995, a été un acte « impardonnable » qui « n’a pas simplement rongé la démocratie israélienne, mais en a déchiré le tissu », a déclaré Rivlin mercredi lors d’une cérémonie qui commémorait le 22e anniversaire du meurtre.

Rivlin s’est exprimé lors de l’une des cérémonies prévues mercredi, date anniversaire de la mort de Rabin selon le calendrier juif.

Depuis la résidence présidentielle de Jérusalem, Rivlin a déclaré devant un auditoire qui comprenait des membres de la famille Rabin, que le meurtrier de l’ancien Premier ministre, Yigal Amir, « a tué un Premier ministre et a déchiré le tissu social d’Israël, et ne sera jamais pardonné. »

« Nous tentons de réparer cette déchirure depuis, et nous continuerons en ce sens », a ajouté Rivlin.

Yitzhak Rabin en 1948 (Crédit photo: Palmach, Wikimedia Commons)
Yitzhak Rabin en 1948 (Crédit photo: Palmach, Wikimedia Commons)

« Nous partageons tous ce chagrin. »

« Une société démocratique est comme un vase brisé. La liberté d’expression révèle les contradictions, clarifie les positions, et teste les liens qui unissent les parties brisées. Nous ne devons pas être naïfs, ni penser que tout ira bien. Même si nos institutions ont besoin de changement et de réforme, nous ne devons pas les abandonner ni les laisser être minées. »

Les commémorations officielles à la mémoire du défunt Premier ministre étaient prévues à 15h00 au cimetière militaire du mont Herzl, où repose Rabin. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et la présidente de la Cour suprême de Justice Esther Hayut y assistaient.

La Knesset organisait sa propre commémoration à 17h00, dans la salle plénière, avec Rivlin, Netanyahu, Hayut, le chef de l’opposition Isaac Herzog, le vice-président de la Knesset Hilik Bar, et des membres de la famille Rabin. Elle débutait par une minute de silence.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...