Israël en guerre - Jour 231

Rechercher

Swiss reprend ses vols pour Israël mais attend encore pour le Liban

La flotte de la compagnie helvétique vont éviter l'espace aérien iranien jusqu'à jeudi

Un Boeing 777 de Swissair. (Crédit : Capture d'écran site Swissair)
Un Boeing 777 de Swissair. (Crédit : Capture d'écran site Swissair)

La compagnie aérienne Swiss reprend mardi ses vols pour Israël, estimant qu’elle peut « garantir la sécurité des opérations aériennes », mais attend encore pour les vols pour le Liban.

« Après une analyse approfondie de la situation, Swiss est parvenue à la conclusion qu’elle peut garantir la sécurité des opérations aériennes », a-t-elle indiqué à l’AFP, précisant qu’elle « prévoit de reprendre ses vols passagers à destination de Tel Aviv aujourd’hui ».

« Nous surveillons de très près l’évolution de la situation et nous effectuerons immédiatement les ajustements nécessaires à notre programme de vol si une modification de la situation devait se dessiner », précise toutefois la compagnie aérienne, filiale de l’allemand Lufthansa.

Les vols à destination et au départ de Beyrouth restent en revanche suspendus jusqu’au jeudi 18 avril inclus, affectant le vol qui était prévu ce mardi.

Un décision doit être prise « dans le courant de la semaine » concernant un vol prévu pour samedi, a précisé sa porte-parole à l’AFP. En moyenne, Swiss relie actuellement Zurich à Beyrouth deux fois par semaine.

Les avions de Swiss évitent l’espace aérien iranien jusqu’à jeudi.

L’Iran a pour la première fois lancé une attaque directe ce week-end contre Israël, en représailles à une frappe contre le consulat iranien à Damas le 1er avril attribuée à Israël, qui a tué sept membres des Gardiens de la Révolution.

Mais lundi soir, le chef d’état-major de l’armée israélienne, le général Herzi Halevi, a déclaré que l’armée israélienne allait « riposter au lancement de ces si nombreux missiles de croisière et drones sur le territoire de l’Etat d’Israël ».

Depuis dimanche, les appels se multiplient pour empêcher une riposte massive qui risquerait d’embraser davantage la région.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.