Tollé après le sermon d’un aumônier de l’US Navy demandant des excuses aux Juifs
Rechercher

Tollé après le sermon d’un aumônier de l’US Navy demandant des excuses aux Juifs

Une organisation qui fournit des services administratifs à l'armée américaine a retiré le discours de Pâques de son site web après des plaintes

Des marins debout pendant une cérémonie de mise en service à Port Everglades à Fort Lauderdale, en Floride, le 27 juillet 2019. (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky, Archive)
Des marins debout pendant une cérémonie de mise en service à Port Everglades à Fort Lauderdale, en Floride, le 27 juillet 2019. (Crédit : AP Photo/Lynne Sladky, Archive)

WASHINGTON (JTA) – Une agence qui fournit des services administratifs à l’armée américaine a publié sur son site Internet un sermon de Pâques qui décrivait un passage du Nouveau Testament prêché aux Juifs comme une demande de « s’excuser » pour avoir tué Jésus.

Le 28 avril, le Washington Headquarters Services a retiré le sermon attribué à un aumônier de la marine en Caroline du Nord, au lendemain de plaintes déposées par la Military Religious Freedom Foundation, un groupe qui défend les troupes et les vétérans qui dénoncent une discrimination dans l’armée.

La fondation et les anciens combattants juifs ont demandé une enquête sur le sermon du lieutenant Aristotle Rivera de Camp Lejeune et sur la manière dont il a été publié le 30 mars. La fondation, qui souhaite également que des sanctions soient prises à l’encontre de Rivera, a déclaré que le sermon contrevenait aux règles interdisant le prosélytisme et le fanatisme.

Rien ne permet à cette agence de services administratifs de publier un sermon, et ce de quelque nature que ce soit. Regina Meiners, directrice par intérim du service du siège de Washington, n’a pas répondu à une demande de commentaire.

Le sermon de Rivera reprend un passage bien connu du livre des Actes du Nouveau Testament, un récit de Pierre prêchant aux « hommes d’Israël » la rédemption offerte par la mort du Christ. Il semble utiliser ce passage pour rejeter les interprétations libérales des Écritures.

L’aumônier conclut que le message du passage est : « Jésus a vécu. Vous l’avez tué. Dieu l’a ressuscité. Nous l’avons vu. Dites pardon », et souhaite aux lecteurs de joyeuses Pâques, fête qui a eu lieu cette année le 4 avril.

Le texte de la Bible du roi Jacques relatant la conclusion du sermon de Pierre est : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ pour le pardon de vos péchés, et vous recevrez le don du Saint-Esprit. »

Mikey Weinstein. (Crédit : Military Religious Freedom Foundation via JTA)

La Military Religious Freedom Foundation et son directeur, Mikey Weinstein, ont porté plainte au nom de 32 militaires et civils de la région de Washington, dont 24 sont Juifs.

Les anciens combattants juifs ont déclaré qu’ils voulaient « des excuses et une reconnaissance de la faute commise par le lieutenant Rivera ». Le groupe a également déclaré qu’il demandait au ministère de la Défense de publier une déclaration reconnaissant la nature antisémite de l’article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...