Rechercher

Trois projets de Défense remportent le Prix de la sécurité, dont deux top secret

Les responsables de la Défense réunis à la résidence présidentielle pour y recevoir prix et félicitations d’Herzog, qui déclare qu'Israël "restera ferme face à tous ses ennemis"

Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi et le président Isaac Herzog lors de la cérémonie officielle du Prix de la sécurité d'Israël à la résidence officielle du président à Jérusalem, le 14 juin 2022. (Crédit : ministère de la Défense)
Le chef d'état-major de Tsahal Aviv Kohavi et le président Isaac Herzog lors de la cérémonie officielle du Prix de la sécurité d'Israël à la résidence officielle du président à Jérusalem, le 14 juin 2022. (Crédit : ministère de la Défense)

Le satellite israélien Ofek, ainsi que des projets menés par Tsahal et d’autres agences de sécurité, ont reçu mardi après-midi le prestigieux Prix de la sécurité d’Israël.

Le président Isaac Herzog a remis les prix lors d’une cérémonie à sa résidence, en présence du chef d’état-major de Tsahal Aviv Kohavi et du ministre de la Défense Benny Gantz, ainsi que de représentants du service de sécurité Shin Bet, du Mossad et du ministère de la Défense.

Le satellite Ofek-16, développé et géré conjointement par le ministère de la Défense, les services de renseignement de Tsahal, Israel Aerospace Industries et Elbit Systems, était l’un des trois projets récompensés. Le satellite de reconnaissance, lancé en juillet 2020, est passé sous le contrôle de Tsahal en octobre de la même année. Il a été fabriqué par Israel Aerospace Industries et est équipé de caméras Elbit Systems, fournissant des « renseignements de qualité et fiables » 24 heures sur 24, selon le ministère de la Défense.

Les détails des deux autres projets gagnants sont, en grande partie, confidentiels.

Le premier, une coentreprise à laquelle participent l’unité de renseignement 8200 de Tsahal, ainsi que le Shin Bet, le Mossad et le ministère de la Défense, « vise à développer des capacités puissantes et révolutionnaires, sous des aspects divers et uniques », selon un communiqué officiel du ministère de la Défense.

Le projet, qui s’étend sur une période de dix ans, constitue « le pilier principal d’un large éventail d’activités, qui ont contribué directement et à de nombreuses reprises à la sécurité de l’État d’Israël », précise le communiqué.

Des responsables de la Défense lors de la cérémonie de remise des prix le 14 juin 2022, à la résidence du président Herzog. (Crédit : ministère de la Défense)

Le deuxième projet classifié secret-défense est dirigé par le Mossad, le ministère de la Défense et l’industrie de la Défense. Son « objectif est de maintenir l’avantage qualitatif de l’État d’Israël face aux menaces stratégiques. »

« Aujourd’hui encore, nos ennemis nos ennemis persistent et continuent de menacer notre sécurité dans notre pays et à l’étranger. Nous sommes confrontés à de nombreux défis en matière de sécurité, certains sont connus, et beaucoup sont inconnus du public », a déclaré Herzog dans un discours officiel. « L’État d’Israël, les services de sécurité… continueront à faire preuve de fermeté face à tous nos ennemis. »

Le ministre de la Défense, Gantz, avait annoncé les lauréats à la fin du mois de mai. La société Israel Aerospace Industries a remporté le prix pour la 30e fois.

M. Gantz a attribué le maintien de la sécurité d’Israël à la coopération internationale, y compris aux récents accords de paix. « Le partenariat et le lien profond avec nos partenaires et alliés américains, ainsi que les relations que nous avons construites et améliorées ces dernières années avec les pays de la région, sont aussi une composante essentielle de la supériorité d’Israël dans la région », a-t-il déclaré.

Le président américain Joe Biden a annoncé mardi qu’il se rendrait en Israël, en Cisjordanie et en Arabie saoudite à la mi-juillet, après que la date initiale de juin a été différée. Biden prévoit de discuter de collaborations en matière de sécurité au cours de sa visite.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, et le chef d’état-major de Tsahal, Aviv Kohavi, lors d’un événement organisé pour les soldats exceptionnels dans le cadre des célébrations du 74e anniversaire de l’indépendance d’Israël, à la Résidence du Président à Jérusalem, le 5 mai 2022. Illustration (Crédit: Yonatan Sindel/Flash90)

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...