Trump aux Juifs américains : Netanyahu est « votre » Premier ministre
Rechercher

Trump aux Juifs américains : Netanyahu est « votre » Premier ministre

Le président a aussi dit que les Démocrates allaient abandonner Israël "à vous-mêmes"

Le président américain Donald Trump s'exprime lors de la conférence annuelle de la Coalition juive républicaine au casino The Venetian, le 6 avril 2019 à Las Vegas, Nevada. (Ethan Miller/Getty Images/AFP)
Le président américain Donald Trump s'exprime lors de la conférence annuelle de la Coalition juive républicaine au casino The Venetian, le 6 avril 2019 à Las Vegas, Nevada. (Ethan Miller/Getty Images/AFP)

Samedi, le président américain Donald Trump a déclaré à un groupe de Juifs américains que Benjamin Netanyahu était « votre Premier ministre », semblant confondre les Juifs et les Israéliens.

« Je me suis tenu avec votre Premier ministre à la Maison Blanche pour reconnaître la souveraineté israélienne sur le Plateau du Golan », a déclaré Trump lors d’une rencontre de la Coalition républicaine juive à Las Vegas samedi, en référence à Netanyahu, qui est le Premier ministre d’Israël.

Il a aussi déclaré que les Démocrates « pourraient très bien abandonner Israël à vous-mêmes ».

Tandis que de nombreux Juifs américains soutiennent généralement Israël, ils ont constamment rejeté l’accusation d’une double loyauté envers l’Etat juif, cliché antisémite récurrent.

La Maison Blanche n’a pas souhaité réagir immédiatement à notre demande de commentaires.

L’American Jewish Committee (AJC) a tweeté que la déclaration de Trump pouvait « alimenter l’intolérance ».

Les commentaires de Trump sont intervenus alors qu’il accusait les Démocrates de laisser l’antisémitisme « prendre racine » dans leur parti.

L’élue démocrate Ilhan Omar du Minnesota se rassemble avec d’autres Démocrates avant le vote sur le H.R. 1, ou la loi du Peuple, sur les marches de Capitole américain, le 8 mars 2019 à Washington. (Chip Somodevilla/Getty Images/AFP)

Il s’est moqué de l’élue démocrate Ilhan Omar, qui a été vivement critiquée en début d’année pour des commentaires où elle semblait accuser les Juifs de double loyauté envers Israël, conduisant Trump à affirmer le mois dernier que les Démocrates « haïssent » les Juifs.

Trump a remercié ironiquement Omar quand il a commencé son discours, avant d’ajouter, « Oh, j’ai oublié. Elle n’aime pas Israël, j’ai oublié, je suis désolé. Non, elle n’aime pas Israël, vraiment ? S’il-vous-plaît, je suis désolé ».

Il a aussi semblé confondre le groupe républicain avec des Juifs américains dans leur ensemble quand il leur a demandé comment ils avaient pu soutenir son prédécesseur Barack Obama.

« Comment avez-vous pu soutenir le président Obama ? a-t-il demandé au public. Comment avez-vous pu ? »

Plusieurs participants ont répondu en criant : « nous ne l’avons pas soutenu ».

Le président américain Donald Trump arrive pour s’exprimer lors de la conférence annuelle de la Coalition juive républicain au casino The Venetian, le 6 avril 2019 à Las Vegas, Nevada. (SAUL LOEB/AFP)

Les Juifs américains ont traditionnellement voté Démocrate, et très largement soutenu Obama en 2008 et 2012.

Selon AP Votecast, une enquête réalisée sur plus de 115 000 votants aux élections de mi-mandat et 3 500 électeurs juifs dans le pays, les électeurs qui se définissaient comme Juifs ont largement voté pour les Démocrates par rapport aux Républicains, 72 % contre 26 % en 2018.

Sur la dernière décennie, les électeurs juifs ont fait preuve de stabilité dans leurs positions politiques, selon les données du Centre de recherche Pew. Les électeurs juifs s’identifient ou votent pour le parti Démocrate au profit du parti républicain à un ratio d’environ 2 contre 1.

Trump avait déjà créé la polémique à la convention RJC dans le passé.

Quand il s’était adressé au RJC en 2015, il avait dit qu’il ne s’attendait pas à avoir leur soutien parce qu’il ne prenait pas leur argent. « Vous voulez contrôler vos politiciens, pas de problème », avait déclaré Trump à l’époque. Au final, le groupe et beaucoup de ses donateurs avaient soutenu Trump.

Eric Cortellessa a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...