Un député allemand d’extrême droite renvoyé pour des propos jugés antisémites
Rechercher

Un député allemand d’extrême droite renvoyé pour des propos jugés antisémites

Stephan Brandner du parti AfD a été exclu de la Commission juridique du Bundestag pour avoir déclaré qu'un chanteur avait reçu une "récompense Judas" pour s'être opposé à son parti

Stephan Brandner lors d'une réunion de commission au Bundestag allemand à Berlin, le 13 novembre 2019. (Crédit : Bernd von Jutrczenka/picture alliance via Getty Images via JTA)
Stephan Brandner lors d'une réunion de commission au Bundestag allemand à Berlin, le 13 novembre 2019. (Crédit : Bernd von Jutrczenka/picture alliance via Getty Images via JTA)

JTA — Des députés allemands ont démis un de leurs collègues de ses fonctions de président d’une commission parlementaire après des propos largement condamnés comme antisémites et racistes.

Stephan Brandner, membre du parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD), a été déchu vendredi du poste de président de la Commission juridique du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, a rapporté Deutsche Welle. Le média allemand a décrit cette décision de sans précédent.

Brandner a notamment tweeté que le célèbre chanteur Udo Lindenberg avait reçu une « récompense Judas », en référence au disciple qui a trahi Jésus, quand il a reçu la médaille fédérale de l’Ordre du mérite, pour s’être exprimé contre l’AfD. Le parti est souvent critiqué pour son emploi de termes liés à l’époque nazie tels que Volksverräter, ou « traître au peuple », d’après Deutsch Welle.

Autre exemple de commentaires controversés : Brandner avait également retweeté un message après l’attaque d’une synagogue à Halle le mois dernier qui avait fait deux victimes. Il demandait pourquoi les responsables politiques « traînaient autour » de mosquées et de synagogues avec des bougies alors que les victimes étaient des Allemands.

L’AfD est le troisième plus grand parti du Bundestag.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...