Un dispositif israélien pour empêcher les noyades dans les piscines
Rechercher

Un dispositif israélien pour empêcher les noyades dans les piscines

Une start-up a dévoilé un dispositif qui 'scanne' les nageurs sous l'eau et envoie des alertes en cas de situations potentiellement mortelles

Illustration du fonctionnement du système de détection des noyades Coral Manta dans une piscine. Il a été développé par la startup israélienne Coral Detection Systems (Crédit : capture écran YouTube)
Illustration du fonctionnement du système de détection des noyades Coral Manta dans une piscine. Il a été développé par la startup israélienne Coral Detection Systems (Crédit : capture écran YouTube)

Lors du CES (salon de l’innovation technologique grand public) de Las Vegas la semaine dernière, la start-up israélienne Coral Detection Systems a dévoilé un produit qui promet de détecter les noyades dans les piscines et de prévenir les secours.

Coral Manta, que l’entreprise décrit comme « le premier du genre » est un dispositif hexagonal — qui rappelle une raie manta, d’où son nom — alimenté par les panneaux solaires recouvrant sa surface. Lorsqu’il est placé au bord d’une piscine, il surveille le bassin 24h/24 7j/7 via une caméra aquatique intégrée qui recourt à la vision par ordinateur et à l’intelligence artificielle pour détecter les mouvements.

En cas de noyade ou de situations dangereuses, l’appareil déclenche une alarme sonore pour avertir les gens aux alentours et envoie simultanément une alerte aux propriétaires de la piscine via leur téléphone.

Il faut absolument réagir immédiatement puisque quatre à cinq minutes sans oxygène suffisent à causer des dégâts cérébraux irréversibles aux enfants contre trois à quatre minutes pour les adultes, explique le site Internet de l’entreprise. Dans la plupart des cas, les gens qui se noient coulent rapidement vers le fond, quelques secondes à peine après avoir arrêté de respirer. Coral Manta est programmé pour détecter ce genre de situations et diffuser des alertes dans les secondes qui suivent, d’après le site.

Le dispositif d’intelligence artificielle Coral Manta placé au bord d’une piscine afin de détecter les noyades (Crédit : autorisation)

Selon les services de secours d’urgence Magen David Adom, entre mi-mars et début septembre 2018, 51 des 201 personnes secourues à la suite d’une noyade dans une piscine ou la mer en Israël sont décédées – dont 13 jeunes enfants.

En septembre, une enfant de 3 ans est morte après avoir été sortie de la piscine de sa maison à Moshav Meitav.

En cas de fausse alerte, les utilisateurs n’ont qu’à signaler à Coral Manta d’ignorer l’alerte via l’appli smartphone ou tablette.

Lorsque les batteries solaires ne sont pas suffisamment chargées, le dispositif peut être branché pendant quelques heures, indique le site Internet.

Il peut être utilisé pour les piscines hors-sol et celles enterrées. Il est destiné à remplacer les alarmes des piscines qui doivent être éteintes lorsque la piscine n’est pas utilisée ou les autres solutions de précaution comme les bâches ou les clôtures, ou encore les bracelets que doivent porter les nageurs, toujours d’après le site de Coral Detection Systems.

Ses capteurs et éclairages fonctionnent également la nuit.

Vendu 2 000 dollars, Coral Manta a été testé selon des « milliers de scénarios simulant des noyades », dans différents types de piscines et sur des adultes et des enfants, fait savoir l’entreprise.

La start-up a été fondée en 2015 par son PDG Eyal Golan et son Directeur technique Tamar Avraham et tire son nom de Coral Sheri, une adolescente de 11 ans morte noyée aux côtés de son amie Or Koren dans sa piscine familiale à Savyon, dans le centre du pays, il y a cinq ans.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...