Israël en guerre - Jour 225

Rechercher

Un jeune homme de 19 ans abattu dans la ville arabe de Shfaram

Des proches du jeune homme ont tenté d’entrer dans la salle de traumatologie de l'hôpital de Haïfa, ce qui a entraîné une bagarre avec la sécurité puis leur arrestation

Des manifestants dénoncent les crimes violents commis dans les communautés arabes, le 6 août 2023, à Tel Aviv. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)
Des manifestants dénoncent les crimes violents commis dans les communautés arabes, le 6 août 2023, à Tel Aviv. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Un jeune homme de 19 ans a été abattu ce mardi dans la ville arabe israélienne de Shfaram, dans le nord du pays.

Les médecins arrivés sur les lieux ont déclaré sa mort.

Les circonstances de la fusillade n’ont pas été rapportées dans l’immédiat.

Des responsables de l’hôpital Rambam de Haïfa ont indiqué que des proches du jeune homme avaient tenté de pénétrer par effraction dans la salle de traumatologie de l’hôpital, ce qui avait entraîné une bagarre avec les membres de la sécurité puis leur arrestation.

Des milliers de personnes se sont rassemblées dimanche soir dans le centre de Tel Aviv pour demander au gouvernement de redoubler d’efforts pour enrayer la montée en flèche de la violence criminelle dans les communautés arabes, qui a fait 141 morts cette année (en comptabilisant celle de ce mardi).

Plus de 30 organisations ont participé à la marche, y compris un certain nombre de groupes qui ont mené des protestations contre les plans du gouvernement visant à restructurer le système judiciaire.

Des manifestants défilent avec des cercueils symboliques dénonçant les crimes violents commis contre les communautés arabes, le 6 août 2023, dans la ville côtière israélienne de Tel Aviv. (Crédit : JACK GUEZ / AFP)

Plusieurs députés se sont joints à la manifestation, qui a rassemblé quelque 5 000 personnes selon Ynet, notamment des députés des partis Raam et Hadash-Tal, à majorité arabe, ainsi que des députés travaillistes et du Meretz.

Les participants ont marché derrière des manifestants portant 140 cercueils, qui représentaient alors le nombre de personnes tuées dans des homicides au sein de la communauté arabe depuis le début de l’année 2023, un nombre qui a largement dépassé le taux d’homicide des années précédentes. Les cercueils étaient décorés de slogans décrivant ce que chaque victime aurait pu devenir si elle n’avait pas été tuée.

Les autorités israéliennes ont largement échoué à endiguer la vague de crimes violents qui a submergé la communauté arabe d’Israël ces dernières années, beaucoup accusant la police d’ignorer largement la violence. Selon les experts, cette vague a été largement alimentée par des groupes criminels organisés et soutenue par des décennies de négligence officielle et de discrimination de la part de l’État.

Le ministre de la Sécurité nationale d’extrême droite, Itamar Ben Gvir, qui a fait campagne en promettant de renforcer la sécurité publique et dont le ministère supervise la police, est resté largement silencieux sur la montée en flèche de la criminalité, bien que son ministère supervise la police.

Il n’a pas commenté la manifestation, mais plus tôt dans la journée il avait déclaré sur Twitter que son objectif était que davantage de personnes soient en mesure de se défendre dans la rue, soulignant ses efforts pour placer davantage d’armes à feu entre les mains des civils. En Israël, la possession d’armes à feu est très étroitement contrôlée et interdite à la plupart des non-Juifs qui n’ont pas servi dans l’armée.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.