Israël en guerre - Jour 287

Rechercher

Un Palestinien de 13 ans inculpé pour la mort du policier des frontières Asil Sawaed

Muhammad Zalbani est accusé d'avoir poignardé le sergent lors d'une attaque à Jérusalem-Est la semaine dernière ; l'officier avait également été touché par un tir "ami"

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'un attentat terroriste au cours duquel un agent de la police des frontières israélienne, désormais décédé, a été grièvement blessé après avoir été poignardé à un poste de contrôle à Shuafat, à Jérusalem-Est, le 13 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Les forces de sécurité israéliennes sur les lieux d'un attentat terroriste au cours duquel un agent de la police des frontières israélienne, désormais décédé, a été grièvement blessé après avoir été poignardé à un poste de contrôle à Shuafat, à Jérusalem-Est, le 13 février 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Les procureurs ont déposé jeudi un acte d’accusation contre un Palestinien de 13 ans qui a poignardé un officier de police la semaine dernière, l’inculpant de meurtre aggravé pour le meurtre du sergent-chef Asil Sawaed, 22 ans, de la police des frontières.

En raison de son âge, le suspect ne devrait pas être emprisonné et sera plutôt placé dans un centre de détention pour mineurs ou une institution similaire.

Selon l’acte d’accusation déposé auprès du tribunal pour mineurs du district de Jérusalem, Muhammad Bassel Fathi Zalbani, un résident du camp de réfugiés de Shuafat, a trouvé un couteau alors qu’il quittait le bâtiment dans lequel il vit, et aurait décidé de commettre l’attaque du 13 février.

Zalbani a pris un bus en direction de Jérusalem qui passe par un checkpoint, où il a cherché à attaquer les forces de sécurité.

Selon l’acte d’accusation, l’adolescent s’est assis à l’arrière du bus, a placé le couteau près de sa jambe pour pouvoir le sortir rapidement, et a attendu que les forces de sécurité montent à bord pour une inspection de routine.

Sawaed est monté dans le bus et a commencé à interroger les passagers qui se rendaient à Jérusalem. Lorsqu’il a atteint l’arrière du bus, Zalbani a sorti le couteau et l’a poignardé à la tête et au cou à plusieurs reprises, selon l’acte d’accusation.

Le couteau utilisé lors d’une attaque palestinienne à l’arme blanche contre des agents de la police des frontières dans un bus à l’entrée du camp de réfugiés de Shuafat à Jérusalem-Est, le 13 février 2023. (Crédit : Police israélienne)

Un agent de sécurité civil qui était monté dans le bus avec Sawaed a ouvert le feu sur le terroriste présumé, mais l’un des tirs a touché l’agent de la police des frontières à la cuisse. Zalbani, qui n’a pas été touché par les tirs, a été arrêté.

Sawaed a succombé à ses blessures, causées par le coup de couteau et les coups de feu, sur la route vers l’hôpital.

Zalbani a été inculpé, entre autres, d’acte terroriste de meurtre aggravé.

Le sergent-chef Asil Sawaed, décédé le 13 février 2023 après avoir été poignardé par un Palestinien et touché par un tir « ami » à Jérusalem-Est. (Crédit : Police israélienne)

La police a déclaré que Zalbani avait agi seul. Cependant, les agents ont arrêté ses parents et son frère pour les interroger peu après l’attentat.

Sawaed, originaire du village bédouin de Hussniyya, dans le nord du pays, était sous-officier dans les forces armées après avoir effectué son service militaire obligatoire.

Cette attaque à l’arme blanche s’inscrit dans une série d’attentats terroristes palestiniens perpétrés à Jérusalem ces dernières semaines, qui ont fait 11 morts et plusieurs blessés graves.

Jeudi, un tribunal militaire a condamné un Palestinien pour son implication dans le meurtre d’un couple israélien en 2015 en Cisjordanie.

Zir Ziad Jamal Amar est accusé de faire partie de la cellule du groupe terroriste palestinien du Hamas composée de quatre hommes qui avaient abattu Eitam et Naama Henkin alors qu’ils circulaient dans leur voiture près de l’implantation d’Itamar, en Cisjordanie, le 1er octobre 2015. Leurs quatre jeunes enfants – dont l’aîné qui avait neuf ans à l’époque – se trouvaient sur le siège arrière et ont assisté à leur meurtre, mais n’ont pas été blessés.

Le tribunal a accepté la position de l’accusation selon laquelle Amar était coupable de l’attaque, bien qu’il n’ait pas été présent au moment de la fusillade.

Amar a été reconnu coupable de deux chefs d’accusation pour avoir causé intentionnellement la mort des Henkin. Ce chef d’accusation équivaut à un meurtre devant le tribunal militaire de Cisjordanie.

Il a également été reconnu coupable de quatre chefs d’accusation de tentative de meurtre et de plusieurs autres infractions à la sécurité, selon Tsahal.

Bien que n’étant pas présent sur les lieux lors de la fusillade, Amar a été accusé par Tsahal d’avoir planifié l’attentat avec les trois autres membres de la cellule terroriste, de leur avoir fourni les armes et les munitions et de s’être assuré que les forces israéliennes n’étaient pas présentes sur les lieux où ils avaient l’intention de mener l’attaque.

Les trois autres membres ont déjà été condamnés à la prison à vie plus 30 ans pour l’attentat.

Naama et Eitam Henkin, tués dans une attaque terroriste le 1er octobre 2015. (Autorisation)

Les tensions entre Israël et les Palestiniens ont été élevées ces derniers mois.

Tsahal a mené des frappes aériennes dans la Bande de Gaza tôt jeudi matin, après que des Palestiniens ont lancé des roquettes sur Israël, apparemment en réponse à une opération militaire à Naplouse la veille.

Depuis un an, Tsahal mène des raids nocturnes quasi-quotidiens en Cisjordanie suite d’une série d’attentats terroristes palestiniens. Une soixantaine de Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année – la plupart dans des affrontements avec des soldats, mais certains dans des circonstances floues qui font l’objet d’une enquête par Tsahal.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.