USA : les responsables sécuritaires disent aux juifs de rester calmes durant les fêtes
Rechercher

USA : les responsables sécuritaires disent aux juifs de rester calmes durant les fêtes

Des responsables communautaires ont été appelés à être résilients et à garder un bon moral pour Rosh Hashana

Un homme prie dans une synagogue. Illustration. (Crédit : Ben Sales/JTA)
Un homme prie dans une synagogue. Illustration. (Crédit : Ben Sales/JTA)

WASHINGTON – Pendant un briefing avant Rosh Hashana, des responsables de la communauté juive et de la sécurité des Etats-Unis ont appelé les institutions juives à être résilientes et à garder le moral face aux menaces terroristes.

Des centaines de responsables de plus d’une centaine d’institutions du pays ont participé à la conférence téléphonique vendredi. Les orateurs comprenaient notamment Paul Goldenberg, directeur du réseau de sécurité de la communauté (SCN), le bras armé des Fédérations juives d’Amérique du Nord, et un important responsable du département de la sécurité intérieure dont SCN a refusé de donner l’identité aux médias.

Les orateurs ont informé les auditeurs sur les récentes attaques terroristes, dont la série d’explosions à New York et dans le New Jersey la semaine dernière, qui aurait été menée par un Américain né en Afghanistan. L’une des bombes a blessé 29 personnes.

En plus de la révision des procédures de sécurité, dont la formation des employés à comment gérer des tireurs actifs, et l’établissement de relations avec la police locale, Goldenberg a souligné que les institutions juives américaines devraient continuer à agir comme d’habitude, et garder une sécurité discrète pour ne pas gêner les fidèles pendant les grandes fêtes.

Paul Goldenberg (Crédit : réseau de sécurité de la communauté juive américaine via JTA)
Paul Goldenberg (Crédit : réseau de sécurité de la communauté juive américaine via JTA)

« Nous avons compris que l’objectif des terroristes était d’user l’esprit et l’endurance de nos citoyens et de détruire le moral national », a-t-il déclaré.

Goldenberg a déclaré pendant la conférence téléphonique que les barricades placées autour des lieux de culte juifs en Europe avaient créé un sentiment d’être assiégé.

« Selon un récent sondage, près de 70 % des juifs européens pourraient décider de ne pas assister aux offices des fêtes cette année », a-t-il déclaré.

L’une des clefs, a-t-il déclaré, est que la population ne panique pas ou ne demande pas de changements drastiques des politiques nationales.

Les terroristes « reconnaissent que si leurs attaques entraînent des mobilisations de la population à grande échelle pour faire pression sur leur gouvernement pour changer leurs politiques ou leurs positions, ils pourraient en fait apprécier la puissance d’un changement de programme dans une société démocratique », a-t-il déclaré pendant la conférence téléphonique.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...