Zac Goldsmith candidat conservateur à la mairie de Londres
Rechercher

Zac Goldsmith candidat conservateur à la mairie de Londres

Sadiq Khan, le candidat musulman travailliste, a annoncé sa candidature il y a 3 semaines ; l'élection est prévue l'an prochain

Le député Zac Goldsmith à "Un nouveau dialogue avec le centre-droit à propos de l'évolution du climat" le 13 juin 2013. (Crédit : CC-BY, Policy Exchange, via Flickr)
Le député Zac Goldsmith à "Un nouveau dialogue avec le centre-droit à propos de l'évolution du climat" le 13 juin 2013. (Crédit : CC-BY, Policy Exchange, via Flickr)

Le Parti conservateur a choisi vendredi Zac Goldsmith, un écologiste eurosceptique, fils du milliardaire Jimmy Goldsmith, comme candidat à l’élection du maire de Londres l’an prochain.

Zac Goldsmith, 40 ans, est le député de la circonscription huppée de Richmond Park (sud-ouest de Londres) depuis 2010.

Cette nomination, annoncée par le parti, promet « un combat personnel et politique fascinant » face au candidat du parti travailliste désigné il y a trois semaines, a commenté le quotidien The Guardian, soulignant le contraste entre « l’aristocrate et riche Goldsmith et (Sadiq) Khan, un musulman fils de chauffeur de bus.

Tous deux briguent la succession du conservateur Boris Johnson, maire de Londres depuis 2008.

Grand favori dans la compétition interne aux conservateurs, M. Goldsmith a recueilli 70 % des 9.227 votes exprimés face à trois candidats.

Après sa désignation, il a promis qu’il allait s’appuyer sur l’héritage de Boris Johnson tout en essayant de faire mieux face aux « pressions croissantes » pesant sur Londres en raison de son succès comme place financière et économique.

« Notre environnement de vie est sous pression croissante et nous devons le protéger, améliorer l’accès à nos espaces verts et aussi améliorer radicalement la qualité de l’air que nous respirons », a-t-il dit.

Il a souligné que « le défi le plus grand réside dans la crise du logement » liée au manque de logements sociaux et au prix de l’immobilier dans la capitale, régulièrement en tête du palmarès des villes les plus chères du monde.

Le logement devrait être, avec les transports, l’une des thématiques clés de la campagne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...