La Fédération palestinienne de football a demandé dimanche à la Fifa de suspendre Israël après une descente dans ses bureaux dans la bande de Gaza condamné par la Confédération asiatique.

« Je ne pense pas que les Israéliens aient le droit de profiter d’un statut et en même temps d’en priver les autres… Il est temps que la Fifa sorte le carton rouge » contre Israël, a déclaré le président de la Fédération palestinienne Jibril Al Rajoub.

Selon lui, trois véhicules blindés se sont arrêtés il y a quelques jours devant les bureaux de la Fédération dans la bande de Gaza et les forces israéliennes ont interrogé le personnel et consulté des documents avant de quitter les lieux environ 40 minutes plus tard.

Cette action menée par Israël est « intolérable et inacceptable », a dénoncé dimanche le président de la Confédération asiatique, Sheikh Salman Bin Ebrahim Al Khalifa.

L’équipe nationale palestinienne, reconnue en 1998 par la Fédération internationale (Fifa), s’est qualifiée pour la première fois pour la Coupe d’Asie, en janvier 2015 en Australie, et a été désignée à Manille équipe de l’année par la Confédération asiatique.

Al Rajoub a dit craindre que des restrictions de circulation imposées par Israël empêchent la Palestine d’envoyer sa meilleure équipe pour sa première participation à une compétition internationale majeure.

« J’espère que nous pourrons prendre tout le monde », a-t-il déclaré en admettant ne pas avoir « d’autre choix » que de se soumettre aux décisions d’Israël. « Nous avons de la détermination et nous continuerons, que les Israéliens autorisent tout le monde à venir ou pas », a-t-il ajouté.