Gorka : les Juifs américains libéraux sont “fondamentalement anti-Israël”
Rechercher

Gorka : les Juifs américains libéraux sont “fondamentalement anti-Israël”

Selon l'ancien conseiller de Trump, les Juifs libéraux américains “font tellement [de choses pour] trahir la grande amitié entre l’Amérique et Jérusalem”

Sebastian Gorka, au centre, à la conférence d'action politique conservatrice à National Harbor, dans le Maryland, le 24 février 2017. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)
Sebastian Gorka, au centre, à la conférence d'action politique conservatrice à National Harbor, dans le Maryland, le 24 février 2017. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)

Sebastian Gorka, ancien conseiller de la Maison Blanche, a accusé les « éléments libéraux » de la communauté juive américaine de devenir « anti-israéliens ».

Gorka, qui a été l’un des conseillers en charge de la sécurité du président américain Donald Trump avant de quitter la Maison Blanche la semaine dernière, a déclaré au journaliste conservateur Michael Savage qu’il était persuadé que l’aile gauche l’avait attaqué dans les médias en raison de son soutien à Israël.

Gorka a ajouté que les Juifs libéraux américains « font tellement [de choses pour] trahir la grande amitié entre l’Amérique et Jérusalem. »

« C’est l’un des phénomènes les plus tristes de la politique américaine maintenant, que les libéraux, les éléments libéraux de la population juive américaine, sont fondamentalement devenus anti-israéliens. C’est l’un des plus grand paradoxes et des plus tristes », a-t-il estimé.

Gorka a noté que « certains grands Américains juifs ont pris ma défense », citant en particulier Morton Klein, le président de l’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA). En mars, Klein avait affirmé que Gorka était un « excellent ami d’Israël. »

Gorka s’est également plaint du journal juif Forward, qui a publié un article sur son appartenance présumée à un groupe hongrois antisémite. Il a qualifié cet article de « campagne de diffamation. »

« Vous savez qu’il y a des personnes clés au Forward, qui sont pour le BDS, pour l’accord avec l’Iran. C’est un phénomène triste, où des personnes qui devraient soutenir Israël et les relations entre les États-Unis et Israël ont beaucoup fait, ont tellement fait, pour trahir notre grande amitié avec Jérusalem. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...