Le 11 mai dernier, une conférence « Safe & Smart cities » était organisée à l’Hôtel Hilton de Tel-Aviv dans le but de développer le concept « de villes intelligentes. »

Il s’agit de promouvoir des villes sécuritaires, écologiques et qui permettent l’amélioration de la qualité de vie de ses habitants. 

Cette conférence était organisée par David Harari, co-président du Haut conseil franco-israélien pour la Science et la Technologie. Selon lui, « les villes intelligentes utilisent les hautes technologies pour rendre la ville plus agréable et plus sûre pour le citoyen », rapporte Direct matin

Ainsi les nouvelles technologies remplissent une double fonction. Une fonction écologique par l’adaptation aux besoins des habitants, mais aussi une fonction de développement (panneaux solaires, accès à la Wifi). 

Cette conférence a permis de mettre en place de nouveaux projets entre les deux pays, notamment entre les entreprises, les universités et aussi les villes. 

L’idée est de créer des synergies entre la France et Israël. 

Deux villes ont donc été jumelées, Bordeaux et Ashdod, pour tester des capteurs pour améliorer l’efficacité des feux tricolores et pour mettre en place des capteurs de pollution. 

David Harari souligne que ce partenariat est bénéfique pour le développement des deux pays et sera créateur d’emplois.