1 336 hectares de forêts brûlés en 6 mois par des ballons incendiaires de Gaza
Rechercher

1 336 hectares de forêts brûlés en 6 mois par des ballons incendiaires de Gaza

1 619 hectares de terres agricoles ont également été anéantis par les incendies entraînés par les dispositifs incendiaires lancés par des terroristes de Gaza

Un Palestinien jette une pierre vers les soldats israéliens durant des affrontements le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l'est de Gaza City, le 5 octobre 2018 (Crédit :  AFP Photo/Said Khatib)
Un Palestinien jette une pierre vers les soldats israéliens durant des affrontements le long de la frontière entre la bande de Gaza et Israël à l'est de Gaza City, le 5 octobre 2018 (Crédit : AFP Photo/Said Khatib)

Plus de 1 336 hectares de forêt dans le nord et dans l’ouest du désert du Negev ont été ravagés par les attaques incendiaires lancées depuis Gaza.

Alors que six mois viennent tout juste de s’écouler depuis que les Palestiniens de Gaza ont commencé à envoyer des ballons et des cerfs-volants incendiaires par-delà la frontière vers le sud d’Israël, le fonds national juif (KKL-JNF – Keren Kayemeth L’Yisrael-Jewish National Fund) a fait savoir que 1 509 hectares ont été ravagés par les flammes entraînées par ces attaques.

1 619 hectares de terres agricoles ont également été détruits.

Les plus gros dégâts ont été enregistrés dans les forêts de Beeri et Kissufim, à l’ouest du Negev, et dans celles situées à proximité de la ville de Sdérot et du kibboutz Lahav, dans le nord du Negev.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...