Rechercher

3 morts et 3 blessés dans un attentat en Cisjordanie ; le terroriste abattu

Le terroriste palestinien a commis une attaque au couteau puis une attaque à la voiture-bélier à 3 endroits distincts de la zone industrielle d'Ariel et sur la Route 5

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Les secours et les forces de sécurité sur la scène d'un attentat terroriste à proximité de l'implantation d'Ariel, en Cisjordanie, le 15 novembre 2022. (Crédit : Dan Asulin)
Les secours et les forces de sécurité sur la scène d'un attentat terroriste à proximité de l'implantation d'Ariel, en Cisjordanie, le 15 novembre 2022. (Crédit : Dan Asulin)

Trois Israéliens ont été tués et trois autres ont été blessés dans une attaque au couteau et dans une attaque à la voiture-bélier menée dans une zone industrielle située aux abords de l’implantation d’Ariel, en Cisjordanie, mardi matin, ont fait savoir l’armée et les services de secours.

Selon l’armée, un terroriste palestinien a poignardé un gardien de sécurité à l’entrée de la zone industrielle d’Ariel. Il a ensuite donné des coups de couteau à trois personnes dans une station-service, à proximité, avant de prendre la fuite à bord d’une voiture volée.

Le terroriste a ensuite écrasé son véhicule contre d’autres voitures qui circulaient sur la Route 5. Il serait sorti de l’habitacle pour poignarder d’autres personnes, selon les secours. Il a été abattu par les forces de sécurité et des civils armés.

Les services de secours du Magen David Adom ont fait savoir que le gardien de sécurité, 36 ans, était dans un état grave. Les responsables de la sécurité cherchent à savoir comment le terroriste a réussi à s’enfuir après avoir poignardé le garde sur la première scène, et pourquoi il n’a pas été abattu par un autre garde.

Deux hommes âgés d’une quarantaine d’années, qui ont été poignardés à la station-service et à proximité, ont été tués, et un autre homme d’une quarantaine d’années a été grièvement blessé. Un homme d’une cinquantaine d’années a été tué après avoir été percuté par le terroriste, et un autre homme de 35 ans a été poignardé et grièvement blessé sur la Route 5, selon Magen David Adom.

L’hôpital Beilinson de Petah Tikva a indiqué qu’il avait pris en charge trois victimes dans un état grave. L’une d’entre elles est dans un état instable.

Les médecins sur la scène d’un attentat terroriste à proximité de l’implantation d’Ariel, en Cisjordanie, le 15 novembre 2022. (Crédit : Magen David Adom)

L’armée a annoncé que les militaires avaient été déployés sur les lieux.

Le terroriste a été identifié par le ministère de la Santé de l’Autorité palestinienne (AP) comme étant Muhammed Souf, 18 ans, de la ville voisine de Hares. Souf n’avait pas d’antécédents en matière de sécurité, a déclaré une source de la défense au Times of Israel.

Une personne initialement signalée par les secours comme étant un deuxième attaquant était en réalité l’une des victimes.

Le ministre de la Défense Benny Gantz a tenu une réunion avec le chef militaire Aviv Kohavi et le chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet, Ronen Bar.

Le cabinet de Gantz dit qu’il « a souligné l’importance d’actions rapides dans le secteur pour rétablir un sentiment de sécurité, et la nécessité d’agir rapidement contre les personnes impliquées et les complices du terroriste ».

Son cabinet a ajouté que Gantz avait demandé à « accroître » les actions opérationnelles et de renseignement en Cisjordanie afin de déjouer de nouvelles attaques.

Ces attentats surviennent dans un contexte d’offensive antiterroriste israélienne dans le nord de la Cisjordanie tout particulièrement, suite à une série d’attentats qui ont causé la mort de 26 Israéliens au sein de l’État juif et en Cisjordanie.

Plus de 2 000 arrestations ont été effectuées lors de raids quasi quotidiens et plus de 130 morts ont été rapportes parmi les Palestiniens, essentiellement lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...