Accord de recherche conjointe entre les hôpitaux de Haïfa et de Stanford
Rechercher

Accord de recherche conjointe entre les hôpitaux de Haïfa et de Stanford

Les deux centres médicaux vont travailler dans les secteurs de l'innovation, de la recherche, du développement de médicaments d'avant-garde et de la préparation aux urgences

Une vue du centre de l'apprentissage et du savoir Li Ka Shing  de l'école de médecine de l'université de Stanford (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)
Une vue du centre de l'apprentissage et du savoir Li Ka Shing de l'école de médecine de l'université de Stanford (Crédit : Wikimedia Commons via JTA)

Le campus de l’hôpital Rambam de Haïfa et l’hôpital de Stanford ont signé un accord de coopération visant à travailler ensemble sur l’avenir de la médecine.

Les institutions ont annoncé vendredi qu’elles coopéreront dans des secteurs incluant l’innovation médicale, la recherche en collaboration avec les données de masse et l’apprentissage automatique, dans le développement de médicaments de pointe et dans la préparation aux états traumatiques et aux urgences.

Cette annonce a été faite en Californie durant un sommet entre Stanford et Ramdam intitulé la « planification pour la nouvelle génération », un événement au cours duquel les deux institutions ont exploré les moyens de partager leurs ressources et de collaborer.

Rambam est un hôpital régional de 1 000 lits, qui compte 130 000 visites par an de ses services d’urgence et qui est doté d’un budget annuel de 400 millions de dollars. Stanford accueille 600 patients, compte 60 000 visiteurs de ses services d’urgence par an et dispose d’un budget annuel de 7 milliards de dollars.

« Au cours de la conférence, nous avons discuté de questions de santé précises, personnalisées, et de celle de la santé en Israël, notamment des relations complexes avec la population locale, qui est diversifiée, et des relations avec les voisins de l’Etat juif », a commenté Rafi Beyar, directeur de Rambam, dans un communiqué.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...