Akunis : Abbas est le pire incitateur à la haine contre Israël
Rechercher

Akunis : Abbas est le pire incitateur à la haine contre Israël

Le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Espace a déclaré que non seulement le président de l’AP encourage les attaques terroristes, mais il finance aussi les familles de terroristes

Ofir Akunis (Crédit : CC-BY-SA Shay Hayak/Wikipedia)
Ofir Akunis (Crédit : CC-BY-SA Shay Hayak/Wikipedia)

Le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Espace, Ofir Akunis a accusé samedi le président de l’AP Mahmoud Abbas d’être le plus grand incitateur à la haine contre Israël au cours des six derniers mois de violence.

« L’AP s’est engagée dans une campagne extrême d’incitation à la haine contre Israël dans son système éducatif et les médias palestiniens », a déclaré Akunis du Likud au cours d’un événement culturel à Netanya.

« Selon les Palestiniens, tous les Israéliens sont des singes et des cochons qui souillent la terre, a déclaré Akunis. Non seulement le dirigeant palestinien ne condamne pas les attaques terroristes, il les encourage et paie des salaires aux familles des terroristes ».

Cette semaine, Abbas a refusé de condamner l’attaque de mardi à Jaffa dans laquelle un touriste américain a été tué au couteau par un terroriste palestinien.

Il a offert ses condoléances pour le meurtre de Taylor Force après avoir été critiqué par le vice-président américain en visite Joe Biden, qui lui-même était à Jaffa au moment de l’attaque, mais Abbas a préféré critiquer « l’occupation israélienne » pour sa violence.

En septembre, le président de l’AP a accusé les Juifs de « profaner » le mont du Temple, un lieu saint à la fois pour les Juifs et les Musulmans, qui est depuis longtemps un point de tensions et de flambées de violence palestinienne.

« La mosquée Al-Aqsa est à nous. L’Eglise du Saint Sépulcre est aussi à nous. Ils n’ont aucun droit de profaner la mosquée avec leurs pieds sales, nous ne les laisserons pas faire ça », a déclaré Abbas en référence à la mosquée qui se situe au sommet du mont.

Vingt-neuf Israéliens et quatre étrangers ont été tués dans la vague de violence actuelle d’attaques palestiniennes au couteau, à la voiture bélier et à l’arme à feu depuis octobre.

Environ 180 Palestiniens ont été tués sur la même période, plus des deux tiers d’entre eux au cours d’attaques contre des Israéliens, et le reste lors d’affrontements contre de troupes israéliennes, selon l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...