Israël en guerre - Jour 236

Rechercher

Avi Dichter : « Israël a été pris au dépourvu par les alliances avec l’Iran »

Selon le ministre de l'Agriculture, il sera difficile d'assurer le calme pour les Juifs au mur Occidental la semaine prochaine lors de la prière du Birkat HaKohanim

Avi Dichter, député du Likud et président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, le 11 juillet 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Avi Dichter, député du Likud et président de la commission des Affaires étrangères et de la Défense de la Knesset, le 11 juillet 2017. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le ministre de l’Agriculture Avi Dichter (Likud) a affirmé vendredi qu’Israël a été pris au dépourvu par les récentes activités de l’Iran.

« J’admets que nous avons tous été surpris par les nouvelles alliances de l’Iran », a déclaré Dichter, ancien chef de l’agence de sécurité intérieure du Shin Bet et membre du Likud, le parti du Premier ministre Netanyahu.

Dichter a cité « l’alliance de l’Iran avec la Chine, les accords avec les Saoudiens et bientôt avec les États du Golfe ».

« C’est une nouvelle histoire », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à la Douzième chaîne.

Les diplomates iraniens et saoudiens se sont rencontrés jeudi à Pékin, après que les deux puissances rivales du Moyen Orient ont annoncé le mois dernier un accord conclu sous l’égide de la Chine pour rétablir leurs relations, sept ans après leur rupture. Israël cherche depuis longtemps à établir des relations officielles avec l’Arabie saoudite.

Plus tôt dans la journée de vendredi, le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré à son homologue iranien Ebrahim Raissi, lors d’un appel téléphonique, que « le monde islamique devrait être uni contre les attaques d’Israël en Palestine ». Cette prise de position représente un changement apparent pour Erdogan, qui, au cours de l’année écoulée, a mené une politique qui a permis à la Turquie de resserrer ses liens avec Israël. Au cours de cette période, les responsables turcs ont toutefois prévenu que la détérioration de la situation israélo-palestinienne entraînerait des tendances similaires dans les liens entre Jérusalem et Ankara.

L’Iran soutient également les groupes terroristes palestinien du Hamas, chiite libanais du Hezbollah et du Jihad islamique palestinien. Le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, est arrivé à Beyrouth pour ce que des sources du Hamas ont appelé une « visite privée » cette semaine. Les médias ont rapporté qu’il rencontrait le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah. Cette semaine, le Hamas a lancé des salves de roquettes sur Israël depuis Gaza et le Liban.

Dichter a également affirmé que s’il y avait eu des morts sur le mont du Temple cette semaine, « nous aurions été dans une situation complètement différente ». Les images de la police israélienne se battant avec des émeutiers palestiniens à la mosquée Al-Aqsa sur le mont du Temple ont été largement diffusées dans le monde arabe cette semaine, suscitant l’indignation.

Selon Dichter, il sera difficile d’assurer le calme pour les Juifs au mur Occidental la semaine prochaine. Le mur est le site le plus sacré pour les Juifs, où ils sont autorisés à prier ouvertement. Il fait partie du mont du Temple, situé sous l’esplanade qui abrite Al-Aqsa.

La semaine prochaine aura lieu la cérémonie de bénédiction sacerdotale, connue en hébreu sous le nom du Birkat HaKohanim, au cours de laquelle des milliers de personnes prieront au mur Occidental. Cette cérémonie a lieu deux fois par an, notamment pendant Pessah.

Dichter a également déclaré qu’il considère toujours Yoav Gallant comme le ministre de la Défense, même si Netanyahu avait annoncé son limogeage à la fin du mois dernier. Ce dernier n’a pas été formellement renvoyé et reste à son poste.

Dichter a affirmé que Netanyahu ne lui a jamais proposé le poste de ministre de la Défense, alors que les médias avaient indiqué que Dichter était candidat à ce poste.

Dichter a affirmé qu’il a essayé de servir de médiateur entre Netanyahu et Gallant.

« Nous en parlerons, car Israël ne peut pas rester sans ministre de la Défense », a répondu Dichter, interrogé sur ce qui se passerait si Gallant venait à être évincé de son poste.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.