Billie Eilish critiquée pour la promotion israélienne de son nouvel album
Rechercher

Billie Eilish critiquée pour la promotion israélienne de son nouvel album

Une vidéo de la pop-star saluant ses fans en Israël a entraîné la fureur des activistes pro-palestiniens qui nient le droit d'Israël à exister

La pop-star Billie Eilish a entraîné une vague de critiques et de colère sur les réseaux sociaux après qu’une courte vidéo en ligne dans laquelle elle fait la promotion de son album auprès de ses fans israéliens a été postée en story sur Facebook et Instagram par les pages @universalmusicil.

« Salut Israël, c’est Billie Eilish et je suis tellement heureuse que mon nouvel album, ‘Happier Than Ever’ soit sorti », dit-elle ainsi dans le clip, a fait savoir dimanche le blog Israellycool.

La chanteuse a tourné une série de vidéos citant différents pays – outre Israël : le Brésil et le Vietnam – à l’adresse de ses fans.

« Happier Than Ever », second album de l’artiste qui est âgée de 19 ans, est l’un des albums de pop les plus attendus de l’année.

Les internautes pro-palestiniens ont semblé critiquer Eilish pour sa reconnaissance d’Israël en tant qu’État.

סף ההתרגשות עלה פי 1000בילי במסר אישי ♥️מה חשבתם על האלבום החדש? ????https://umgisrael.lnk.to/BillieEilishHappierThanEver

Posted by Universal Music Israel on Friday, July 30, 2021

D’autres ont utilisé cette opportunité pour critiquer la politique mise en œuvre par l’État juif à l’égard des Palestiniens.

Au mois de juin, Eilish s’était trouvée au centre d’une polémique de « cancel culture » – culture de l’annulation – après la diffusion de vidéos dans lesquelles elle semblait se moquer des Asiatiques alors qu’elle avait 13 ou 14 ans. Elle avait ultérieurement présenté ses excuses dans une séquence postée sur Instagram.

Un mouvement international de boycott (BDS), lancé par les Palestiniens, cherche à exercer des pressions sur Israël. Israël a adopté une position radicale à l’encontre de ce mouvement et une loi interdit dorénavant à ses soutiens étrangers de séjourner au sein de l’État juif.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...