Israël en guerre - Jour 261

Rechercher

Bompard « ne voit pas pourquoi » sanctionner Guiraud

"Je ne vois pas pourquoi je sanctionnerais une personne qui a rappelé un contexte historique dans lequel se sont inscrites les horreurs du 7 octobre", a dit le coordinateur de La France Insoumise

Manuel Bompard, député français et coordinateur du parti La France Insoumise (LFI), avant une réunion avec le président français au palais de l'Élysée à Paris, le 12 octobre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)
Manuel Bompard, député français et coordinateur du parti La France Insoumise (LFI), avant une réunion avec le président français au palais de l'Élysée à Paris, le 12 octobre 2023. (Crédit : Ludovic Marin/AFP)

Le coordinateur de La France Insoumise (LFI), Manuel Bompard, a dénoncé dimanche ce qu’il a appelé le « procès inacceptable » fait au député David Guiraud, accusé d’avoir nié les atrocités commises par le Hamas en affirmant qu’Israël avait commis par le passé des actes de barbarie comparables.

« Je ne vois pas pourquoi je sanctionnerais une personne qui a rappelé un contexte historique dans lequel se sont inscrites les horreurs du 7 octobre », perpétrées par le Hamas palestinien en Israël, a déclaré Bompard sur BFMTV.

Il a précisé toutefois que le député Guiraud « a fait une erreur factuelle » en attribuant à tort à l’armée israélienne la responsabilité directe des massacres de Sabra et Chatila en 1982 au Liban.

David Guiraud est au centre d’une tempête politique depuis la diffusion samedi sur les réseaux sociaux d’une vidéo captée lors d’une intervention à Tunis. On l’y entend prononcer la phrase suivante : « Le bébé dans le four, ça a été fait, en effet, par Israël, la maman éventrée ça a été fait, c’est vrai, par Israël ». Puis après une hésitation : « Je crois que c’était à Sabra et Chatila ».

Les massacres de Sabra et Chatila, en 1982, furent commis par des phalanges chrétiennes libanaises alliées à Israël lors d’une intervention militaire de l’Etat hébreu au Liban.

Le député français et membre du groupe La France Insoumise (LFI) David Guiraud prononce un discours lors d’une séance de questions au gouvernement à l’Assemblée nationale française, le 17 octobre 2023. (Crédit : JULIEN DE ROSA / AFP)

Les déclarations de David Guiraud ont suscité une volée de réactions indignées et de menaces de dépôt de plainte contre le député.

Dans une longue série de messages sur X, David Guiraud a reconnu s’être trompé sur Sabra et Chatila et nié toute minimisation de l’attaque du 7 octobre.

« Non, je ne ‘relativisais’ pas les crimes de guerre du Hamas, que nous avons clairement condamnés. Que ce soit clair, je n’ai jamais douté du massacre, ni de l’atrocité des actes commis sur des civils », a-t-il assuré.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.