Clinton trouve ‘incroyable’ que sa photo ait été retouchée par un journal hassidique
Rechercher

Clinton trouve ‘incroyable’ que sa photo ait été retouchée par un journal hassidique

Un email recemment publié montre que la candidate à la présidentielle a été choquée de la décision d'un journal Haredi de modifier une photo officielle

La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, lors d'un événement du parti en Virginie, le 26 juin 2015 (Crédit : Paul J. Richards / AFP)
La candidate démocrate à la présidentielle, Hillary Clinton, lors d'un événement du parti en Virginie, le 26 juin 2015 (Crédit : Paul J. Richards / AFP)

Le Département d’Etat américain a publié 5 000 nouvelles pages de courriels de la candidate démocrate à la présidentielle Hillary Clinton, qui font partie d’un trésor de correspondances qu’elle a envoyées et reçues sur un compte personnel lorsqu’elle servait comme secrétaire d’Etat.

Le Département d’Etat a également annoncé jeudi après-midi que 275 des courriels ont été classifiés, portant le nombre d’e-mails qui ont été nouvellement classifiés à 1 274. D’autres courriels devraient être rendus publics dans le mois qui vient.

Dans l’un des e-mails publiés jeudi, datant de mai 2011, Clinton se plaint d’avoir été retouchée sur une photo officielle de la Maison Blanche, pour une utilisation dans un journal hassidique en yiddish basé à New York, a rapporté le site web d’information VosIzNeias.

La politique de certains journaux hassidiques et Haredi est de ne pas publier des photos de femmes, invoquant des considerations de modestie.

Dans un e-mail dont l’objet est « Incroyable » Clinton a écrit : « Le Jerusalem Post a rapporté aujourd’hui qu’un journal hassidique de New-York Der Zeitung a publié une photo d’une réunion sans moi (ou Audrey T) retouchée par Photoshop peut-être parce qu’aucune femme ne devrait accéder à une telle position de pouvoir ou parce que je suis habillée de manière impudique !! »

Le journal s’est excusé plus tard auprès de la Maison Blanche et du Département d’Etat pour avoir modifié la photo.

Les photos de la Maison Blanche sont fournies avec l’indication qu’elles ne doivent pas être modifiées.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...