Covid-19 : 34 nouveaux cas en 24 heures, soit 4 960 cas actifs au total
Rechercher

Covid-19 : 34 nouveaux cas en 24 heures, soit 4 960 cas actifs au total

Soixante-treize personnes sont dans un état grave, dont 64 sont sous respiration artificielle ; le bilan national s'élève à 254 morts, soit 6 de plus que dimanche matin

Du personnel médical dans une unité de soin du coronavirus à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv, le 4 mai 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)
Du personnel médical dans une unité de soin du coronavirus à l'hôpital Ichilov de Tel Aviv, le 4 mai 2020. (Crédit : Yossi Aloni / Flash90)

Le ministère de la Santé a annoncé lundi matin que 16 492 personnes au total étaient contaminées par le coronavirus, soit 34 de plus que la veille, et 15 de plus que dimanche soir.

Le bilan des morts des suites du coronavirus au sein de l’État juif est passé à 254 dimanche après six nouveaux décès enregistrés, selon les données transmises par le ministère de la Santé.

Aucune information n’a encore été divulguée concernant les victimes.

Selon les données du ministère de la Santé, 73 personnes se trouvent dans un état grave, dont 64 encore sous respiration artificielle, et 48 sont dans un état modéré.

Des personnes font des courses au centre commercial Malha de Jérusalem juste après sa réouverture, le 7 mai 2020 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le nombre de cas actifs continue de baisser, avec 47 cas de moins dans la nuit. A ce jour, on dénombre ainsi 4 960 malades du Covid-19.

Le dernier décompte est intervenu un jour après qu’Israël a annoncé seulement 14 nouveaux cas au cours des 24 heures précédentes, le nombre le plus bas enregistré depuis que le ministère de la Santé a commencé à publier des mises à jour quotidiennes sur la propagation du virus le 11 mars.

Dimanche, une nette baisse des tests de dépistage a été constatée. Après que leur nombre quotidien a dépassé les 8 000 de manière constante pendant une semaine, seuls 2 982 tests ont été réalisés dimanche, et 3 649 samedi.

Les laboratoires israéliens ont la capacité de dépister jusqu’à 15 000 personnes par jour, mais la demande a baissé, avec moins de malades présumés qui se sont présentés pour se faire tester, a indiqué le mois dernier le ministère de la Santé.

Une semaine s’est écoulée depuis que le nombre de nouveaux cas en 24 heures est tombé en dessous de la centaine.

Après que le ministère de la Santé a annoncé qu’il n’y avait pas eu de nouveaux décès samedi matin – la première journée sans décès sur une période de 24 heures depuis le 28 mars – sept nouveaux décès ont été recensés en 36 heures.

Un personnel du Magen David Adom aux abords de l’ unité coronavirus de l’hôpital Shaare Zedek de Jérusalem, le 10 avril 2020. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

Le vice-directeur général du ministère de la Santé, Itamar Grotto, a expliqué dimanche que la semaine prochaine sera « décisive » concernant de nouveaux allégements des restrictions.

Le gouvernement pourrait être dans l’obligation, toutefois, de les restaurer si les cas de Covid-19 devaient augmenter, a-t-il fait savoir à l’antenne de la radio militaire, ajoutant qu’un retour de la maladie, pendant l’été, était une possibilité tangible.

« Nous nous préparons à un certain nombre de scénarios dans lesquels nous resterons dans la même situation [avec un certain niveau d’application de restrictions] jusqu’à l’hiver prochain, et nous prenons également en considération la possibilité d’une nouvelle vague estivale », a poursuivi Itamar Grotto.

Dans ce contexte de baisse des contaminations, le gouvernement a assoupli les restrictions qui visaient à contenir l’épidémie, ouvrant certaines écoles et autorisant un grand nombre d’entreprises et de commerces à reprendre leurs activités. Il réfléchirait à davantage élargir ces nouvelles libertés.

Les enfants retournent dans les maternelles de Jérusalem, ici dans celle de Gan Hayot, à Jérusalem, le 10 mai 2020 (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Dimanche matin, des centaines de milliers d’enfants sont retournés à la crèche pour la toute première fois en presque deux mois. La veille, 15 000 Israéliens ont pu profiter des parcs nationaux et des réserves naturelles de tout le pays. Vendredi, des milliers d’Israéliens se sont rendus sur les plages malgré leur fermeture au public.

Les centres commerciaux et les marchés en plein air ont été autorisés à rouvrir jeudi.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a indiqué que toutes les restrictions relatives au confinement pourraient être levées à la mi-juin, et le gouvernement, la semaine dernière, a permis aux habitants de s’aventurer au-delà d’un périmètre de cent mètres de leurs habitations pour des activités non essentielles. Il a également levé l’interdiction de rendre visite à des proches.

Il a néanmoins averti que l’État juif devrait peut-être réenvisager l’application des mesures de distanciation sociale s’il y avait plus de cent nouveaux cas de Covid-19 par jour, un nombre de malades multiplié par deux sur dix jours ou 250 personnes présentant des formes graves de la maladie dans les hôpitaux.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...