Décès de la résistante française Anise Postel-Vinay
Rechercher

Décès de la résistante française Anise Postel-Vinay

Anise Postel-Vinay a été arrêtée en 1942 à l’âge de 20 ans pour faits de résistance puis déportée au camp de concentration de Ravensbrück

Anise Postel-Vinay. (Crédit : Grasset)
Anise Postel-Vinay. (Crédit : Grasset)

Anise Postel-Vinay, ancienne résistante française, est décédée ce samedi 23 mai, à Paris, à l’âge de 97 ans, a rapporté sur sa page Facebook le Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon.

Anise Postel-Vinay a été arrêtée en 1942 à l’âge de 20 ans pour faits de résistance. Durant la guerre, membre d’un réseau de l’Intelligence Service, les services secrets britanniques, elle était notamment chargée de relever les positions des bunkers allemands à Paris.

Après avoir été emprisonnée en France, elle a été déportée à Ravensbrück en octobre 1943 avec la résistante Germaine Tillion.

Libérée en avril 1945, elle a appris à son retour en France la mort de sa sœur. Son frère et son père sont eux revenus vivants de Buchenwald et du camp de concentration de Dora.

Elle a épousé après la guerre André Postel-Vinay, résistant, compagnon de la Libération, haut fonctionnaire et ancien ministre, décédé en 2007. Ils ont eu 4 enfants.

En 2015, elle avait publié avec la journaliste Laure Adler l’ouvrage Vivre, un récit de son expérience.

[Anise Postel-Vinay]Nous avons la tristesse de vous faire part du décès d’une Grande Dame résistante, déportée, qui a…

פורסם על ידי ‏‎Musée de la Résistance et de la Déportation de Besançon‎‏ ב- יום שלישי, 26 במאי 2020

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...