Des lycéens californiens harcelés pour la deuxième fois du trimestre
Rechercher

Des lycéens californiens harcelés pour la deuxième fois du trimestre

Le rectorat de Tamalpais Union a pris des mesures après que des élèves ont été visés par des commentaires négationnistes et des menaces sur les réseaux sociaux

Le lycée Redwood à Larkspur, en Californie. (Wikimedia Commons via JTA)
Le lycée Redwood à Larkspur, en Californie. (Wikimedia Commons via JTA)

JTA — Un rectorat près de San Francisco a pris des mesures après que les lycéens ont subi du harcèlement sur les réseaux sociaux pour la deuxième fois du trimestre.

Des élèves du lycée Tamalpais Union High ont déclaré que des comptes Instagram et TikTok les suivaient et publiaient des messages homophobes et insultants, notamment négationnistes, et évoquant des viols, selon un article du Marin Independent Journal jeudi.

Les comptes en question ont été supprimés.

La police mène une enquête et tente de découvrir les responsables du harcèlement exercé en septembre.

Une pétition dénonçant ces agissements lancée par un étudiant juif avait recueilli plus de 70 00 signatures en date de mardi.

Dans une lettre adressée au rectorat, David Sondheim, directeur du lycée Redwood dans la même région, s’est dit « en colère et dégoûté ».

« Bien que nous pensions qu’il s’agit probablement de l’activité d’une ou de quelques personnes seulement, nous rappelons à nouveau à notre communauté que nous soutenons nos étudiants juifs face à cette haine et à ce fanatisme antisémites », a-t-il écrit, selon le Marin Independent Journal. « La haine et le sectarisme d’une seule personne est une attaque contre nous tous et est contraire au respect que nous nous efforçons d’inculquer dans le lycée ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...