Rechercher

Des policiers perquisitionnent des maisons arabes et druzes dans le nord du pays

La police a arrêté 15 suspects, saisit de l'argent et des armes, dans le contexte d'appels à plus de répression contre le crime organisé dans les localités arabes

Sur cette photo du 24 septembre 2021, un policier marche avec un suspect qui a été arrêté lors d'une série de raids contre des éléments du crime organisé dans des villes arabes et druzes du nord d'Israël. (Police israélienne)
Sur cette photo du 24 septembre 2021, un policier marche avec un suspect qui a été arrêté lors d'une série de raids contre des éléments du crime organisé dans des villes arabes et druzes du nord d'Israël. (Police israélienne)

La police a perquisitionné des dizaines de maisons dans des villes arabes du nord d’Israël, arrêtant 15 personnes et saisissant des armes et de l’argent, dans le cadre des efforts visant à réprimer la recrudescence de crimes violents dans les communautés arabes israéliennes, ont annoncé vendredi des responsables de la police.

L’opération est intervenue quelques heures après qu’une fusillade à Haïfa a fait une nouvelle victime, la 76e tuée suite à un crime dans la communauté arabe depuis le début de l’année, et dans le contexte de critiques de la police et du gouvernement, accusés d’inaction face à la vague de violence que subit la communauté.

Des officiers de police ont perquisitionné 63 maisons dans des villes arabes et druzes du nord du pays, et ont arrêté 15 suspects soupçonnés de violence, d’extorsion et de blanchiment d’argent. Aucun des suspects n’a été nommé.

La police a annoncé avoir saisi de grosses sommes d’argent, sans préciser les montants. Le communiqué indique que 50 000 shekels ont été retrouvés cachés dans le soutien-gorge de la femme d’un suspect.

Les policiers ont également saisi des armes et du matériel militaire, selon le communiqué.

La police a décrit ces arrestations comme un des éléments mis en place dans le cadre des efforts de lutte contre le crime organisé au sein de la communauté arabe israélienne.

Les raids surviennent alors que les autorités promettent de consacrer davantage de ressources à la lutte contre la criminalité dans les localités arabes, après qu’une série de fusillades récentes a déclenché la campagne en ligne #Arab_Lives_Matter pour protester contre le manque de réaction de la police.

Les crimes violents ont atteint des niveaux records dans les communautés arabes ces dernières années, avec 76 citoyens arabes israéliens tués par homicide depuis le début de l’année 2021. L’année dernière, 96 Arabes israéliens ont été tués dans des violences communautaires, le bilan annuel le plus élevé de ces dernières années.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...