Israël en guerre - Jour 282

Rechercher

France : Blanche Gardin décrédibilise et rigole de la lutte contre l’antisémitisme

La comédienne souhaitait dans son sketch dénoncer ce qu’elle considère être une censure de la critique du gouvernement israélien

L'humoriste française Blanche Gardin à la 75e édition du Festival de Cannes, le 21 mai 2022. (Crédit : LOIC VENANCE / AFP)
L'humoriste française Blanche Gardin à la 75e édition du Festival de Cannes, le 21 mai 2022. (Crédit : LOIC VENANCE / AFP)

« Bonsoir, je m’appelle Blanche et depuis le 7 octobre, je suis antisémite. » L’accroche donne le ton. Blanche Gardin a face à elle un public conquis.

Ce 1ᵉʳ juillet, l’humoriste est venue faire son numéro à La Cigale, lieu de la soirée « Voice for Gaza ». Face à elle, le chroniqueur démissionnaire de France Inter Aymeric Lompret, qui a choisi de quitter la station après le départ de Guillaume Meurice, lui répond : « Ne t’inquiète pas Blanche, ici, tu es dans une ‘safe place’, personne ne te jugera, car nous sommes tous antisémites. »

Le sketch, mis en scène sous la forme d’une réunion des alcooliques anonymes, veut dénoncer une censure supposée du gouvernement israélien et de ce qu’ils appellent le « génocide » en cours dans la bande de Gaza. Lompret désigne alors une chaise vide à la comédienne et lâche sur un ton goguenard : « Tu vois Blanche, cette chaise, c’était celle de Jordan. Il n’est plus là, il est guéri, car il n’est plus antisémite. » Façon de reprocher l’absence présumée d’insistance sur l’antisémitisme d’extrême droite tout en invisibilisant le malaise de la communauté juive face aux positions de l’extrême gauche.

En juin, Le Point a révélé dans un sondage que 92 % des Français de confession juive estimaient que La France insoumise était le parti qui faisait monter le plus l’antisémitisme.

Pour conclure son numéro, Blanche Gardin décide de s’attaquer à Sophia Aram, sous le regard ravi et hilare de la salle. À son camarade de jeu qui lui demande de remonter sur scène, Gardin répond : « Ce serait trop de pression pour moi, il faudrait que j’aille chercher un Molière et je ne peux pas, il faudrait que je sois islamophobe, comme Sophia Aram. Mais je ne peux pas être islamophobe, parce que je suis antisémite. L’un exclut l’autre, en fait. »

La chroniqueuse de France Inter d’origine musulmane avait dénoncé les silences du monde de la culture après les attaques terroristes du 7 octobre à l’occasion de la cérémonie des Molière : « Comment être solidaires des milliers de civils morts à Gaza sans être aussi solidaires des victimes israéliennes ? Comment exiger d’Israël un cessez-le-feu sans exiger la libération des otages israéliens ? Comment réclamer le départ de Netanyahu sans réclamer celui du Hamas ? » Certains avaient déploré le fait que Sophia Aram ait mis sur le même plan le Premier ministre et le chef de la branche palestinienne des Frères musulmans.

Le sketch, qui rit ainsi de l’antisémitisme et se moque de la lutte contre le phénomène, accusant ceux qui luttent contre d’en faire trop et de reprendre l’accusation d’antisémitisme à tort et à travers, ressemble à un numéro d’il y a une dizaine d’années de Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour antisémitisme.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.