Gal Gadot attend son deuxième enfant
Rechercher

Gal Gadot attend son deuxième enfant

La star israélienne a annoncé sa grossesse sur Instagram avec une photo d’elle et son mari Yaron Varsano

Gal Gadot dans le "Late Late Show" de James Corden, le 21 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Gal Gadot dans le "Late Late Show" de James Corden, le 21 octobre 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)

L’actrice israélienne Gal Gadot, qui joue Wonder Woman au cinéma, a annoncé dimanche qu’elle et son mari attendait leur deuxième enfant.

Gadot a publié une photo d’elle et son mari, Yaron Varsano, sur Instagram, avec leurs mains formant un cœur sur son ventre. Elle a écrit en légende : « Si excitée de partager cette merveille avec vous… » et a utilisé le hashtag #mommyforthesecondtime (maman pour la deuxième fois).

Gadot, ancienne miss Israël, a épousé le promoteur immobilier en septembre 2008. Ils ont une fille de cinq ans, Alma.

En une heure, le post a reçu plus de 100 000 « likes » et la nouvelle était dans les tendances du réseau social.

So excited to share this wonder with you… #mommyforthesecondtime ✨😉😊💝✨

Une photo publiée par Gal Gadot (@gal_gadot) le

2016 a été une année importante pour Gadot, dont quatre films sont sortis.

En plus du rôle de Diana Prince, alias Wonder Woman, dans « Batman v. Superman : l’Aube de la justice », elle a joué Natalie Jones dans « Les espions d’à côté », et est apparue dans « Triple 9 » et dans « Criminal : Un espion dans la tête ». Deux films de Wonder Woman sont en postproduction et sortiront dans les salles en 2017, « Wonder Woman » et « La ligue des justiciers ».

Une bande-annonce de « Wonder Woman » est sortie il y a deux jours. Le film, dont la sortie est prévue le 2 avril 2017, se concentre sur le personnage de DC Comics déjà aperçu dans « Batman v. Superman : l’Aube de la justice ».

Gadot avait déclaré en mars pendant un évènement de promotion du film qu’elle n’avait jamais prévue d’être actrice, et qu’elle était reconnaissante de jouer un personnage que sa fille de quatre ans pourrait admirer.

« Je suis si heureuse d’être l’une de celles qui raconteront l’histoire de Wonder Woman », a-t-elle ajouté.

« C’est une histoire si importante… Mais je pense aussi qu’il est très important pour les petites filles, et les petits garçons, d’avoir une femme forte, un super héros, à admirer. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...