Israël en guerre - Jour 193

Rechercher

Herzog officiellement prêt à s’adresser au Congrès US, Netanyahu toujours pas invité

La visite du président est prévue pour la 3e semaine de juillet ; il fera un discours devant le Congrès et devrait rencontrer Biden ; il sera à New York pour Shabbat

Lazar Berman est le correspondant diplomatique du Times of Israël

Le président Isaac Herzog remet la médaille d'honneur présidentielle israélienne au président américain Joe Biden à la résidence du président à Jérusalem. le 14 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)
Le président Isaac Herzog remet la médaille d'honneur présidentielle israélienne au président américain Joe Biden à la résidence du président à Jérusalem. le 14 juillet 2022. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le président Isaac Herzog va s’adresser à une session conjointe du Congrès à Washington le 19 juillet, ont annoncé jeudi les dirigeants des deux partis américains, confirmant officiellement ce qui était un secret de polichinelle depuis des semaines.

Le cabinet d’Isaac Herzog a également confirmé la visite.

Un message du président de la Chambre des représentants Kevin McCarthy, du chef de la majorité du Sénat Chuck Schumer, du chef du Parti républicain du Sénat Mitch McConnell et du chef des Démocrates de la Chambre des représentants Hakeem Jeffries indique que la visite « commémorera le 75e anniversaire de la création de l’État d’Israël et réaffirmera la relation spéciale entre nos deux nations ».

Herzog devrait également rencontrer le président américain Joe Biden, et s’entretiendra avec des dirigeants juifs à New York, où il passera Shabbat.

Au début du mois, plusieurs médias israéliens ont rapporté que Joe Biden avait invité Herzog à visiter la Maison Blanche lors de son prochain voyage.

Ce sera la deuxième visite de Herzog à la Maison Blanche en moins d’un an, alors que le Premier ministre Benjamin Netanyahu n’a pas encore été invité à rencontrer Biden depuis qu’il a remporté les élections israéliennes en novembre, ce qui a provoqué quelques tensions.

Le président de la chambre américaine Kevin McCarthy lors d’une session spéciale en séance plénière de la Knesset, le 1er mai 2023. (Crédit : Yonatan Sindel/Flash90)

Le bureau de Herzog a déclaré au Times of Israel que l’invitation à rencontrer Biden avait été lancée en novembre.

Israël a célébré son jour officiel de l’Indépendance au mois d’avril. L’invitation à s’adresser au Congrès a été adressée à Herzog lors de son passage à Washington en octobre dernier par la présidente de la Chambre des représentants, Nancy Pelosi, et le leader de la majorité au Sénat, Chuck Schumer. Herzog avait alors rencontré Pelosi, ainsi que Biden à la Maison Blanche.

Six mois après son entrée en fonction, Netanyahu n’a toujours pas reçu d’invitation à se rendre à la Maison Blanche, en raison des tensions avec Washington liées aux efforts intenses de son gouvernement pour limiter le pouvoir des tribunaux et donner plus d’autorité à l’exécutif, ce qui crée des divisions.

En mars, Biden a fustigé le plan de réforme judiciaire du gouvernement israélien et a déclaré que Netanyahu ne devrait pas s’attendre à être invité à la Maison Blanche dans un avenir proche.

Au début du mois, lors d’une interview accordée à la chaîne britannique Sky News, Netanyahu a été interrogé sur le délai de l’invitation à rencontrer Biden et il a répondu que « cela viendra ».

Dans une interview accordée jeudi au Wall Street Journal, Netanyahu a déclaré que les relations entre les États-Unis et Israël restaient solides malgré l’absence d’invitation de Biden à la Maison Blanche.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu arrive au tribunal de district de Jérusalem pour écouter le témoignage vidéo de l’homme d’affaires Arnon Milchan dans le procès pour corruption du Premier ministre, le 26 juin 2023. (Crédit : Alex Kolomoisky)

« Je pense que cela pourrait prendre un certain temps, mais je devrais, bien sûr, m’attendre à une rencontre avec le président Biden », a déclaré Netanyahu.

« La question de l’invitation brouille les esprits », a-t-il ajouté. « En réalité, la coopération en matière de sécurité, la coopération militaire et la coopération en matière de renseignement, y compris le cyber-espace, est plus forte qu’elle ne l’a jamais été sous nos deux gouvernements. »

Netanyahu a déclaré cette semaine qu’il se rendrait en Chine, dans ce que certains considèrent comme un signal à Washington qu’Israël a d’autres options diplomatiques.

La refonte judiciaire avait été gelée à la fin du mois de mars, pour permettre à la coalition et à l’opposition de tenter de négocier un compromis à la suite d’intenses protestations de la population, qui craint que la mesure ne détruise la démocratie israélienne. Quelques heures après l’annonce de la pause par Netanyahu, l’ambassadeur américain en Israël, Tom Nides, avait dit que le Premier ministre devrait rencontrer Biden « dès que leurs emplois du temps pourront être coordonnés ». Mais aucune rencontre n’a eu lieu.

Dans un discours vidéo lors de la fête de Yom HaAtsmaout à l’ambassade d’Israël à Washington, Herzog a déclaré : « Je me réjouis de visiter les États-Unis d’Amérique dans un avenir proche, de m’adresser à une réunion conjointe du Congrès, de rendre visite à mes bons amis de la Maison Blanche et de rencontrer tant de très chers amis. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.