Ilhan Omar : l’Arabie Saoudite et Israël influent trop sur la politique US
Rechercher

Ilhan Omar : l’Arabie Saoudite et Israël influent trop sur la politique US

La représentante démocrate controversée aurait adopté une nouvelle approche en faisant l'analogie entre Ryad et Jérusalem pour se protéger des accusations d'antisémitisme

La représentante du Minnesota Ilhan Omar à Washington, le 6 mars 2019. (Crédit : AP/J. Scott Applewhite)
La représentante du Minnesota Ilhan Omar à Washington, le 6 mars 2019. (Crédit : AP/J. Scott Applewhite)

La représentante Ilhan Omar a comparé l’influence de l’Arabie Saoudite sur l’administration Trump à celle d’Israël, affirmant que les deux pays comptaient sur l’argent pour obtenir ce qu’ils souhaitaient.

Son interview accordée au Sunday Times avant la publication de son livre « This Is What America Looks Like: My Journey from Refugee to Congresswoman » devrait provoquer des tensions entre Ilhan Omar, élue démocrate du Minnesota à la Chambre des représentants, et les partisans d’Israël.

« Nous savons que l’argent, l’influence et les relations que les Saoudiens ont avec l’administration sont la véritable raison pour laquelle ils sont absous de tout ce qu’ils font de destructeur », a-t-elle dit au journal. « C’est la même chose qu’avec Israël ».

Le quotidien estime que la « nouvelle approche » d’Ilhan Omar vise à « pivoter vers l’Arabie Saoudite afin qu’elle ne stigmatise pas les Juifs ».

« Il y a un lien alarmant entre les politiques destructives qu’Israël propose et la quantité de choses validées par cette administration », a-t-elle dénoncé. « Et quelle est la part des Américains qui ont des liens et de l’influence avec cette administration ».

Ilhan Omar s’était excusée l’an dernier après un tweet dans lequel elle disait que « tout tourne autour des Benjamin [dollars], baby » en référence à l’influence du lobby pro-Israël sur les élus. Ses détracteurs, républicains et démocrates, l’avaient accusée d’avoir versé dans les clichés antisémites sur l’influence financière des Juifs.

Elle a déclaré dans l’interview qu’elle comprenait désormais mieux pourquoi de telles expressions étaient insultantes et a suggéré qu’invoquer les Saoudiens la protégerait d’accusations de racisme.

« Je parle de l’argent du sang saoudien et du fait qu’ils sont des suceurs de sang et personne ne dit que c’est islamophobe », a indiqué Ilhan Omar, qui est musulmane.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...