Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Inculpation de l’homme qui a cueilli des fleurs en voie d’extinction au parc HaYarkon

L'Autorité de la nature et des parcs a mis en accusation le résident de Petah Tikva qui aurait volé des nénuphars jaunes au parc national

Des nénuphars jaunes. (Capture d'écran : YouTube/ Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)
Des nénuphars jaunes. (Capture d'écran : YouTube/ Used in accordance with Clause 27a of the Copyright Law)

Un résident de Petah Tikva a été inculpé pour avoir cueilli des nénuphars jaunes – une espèce protégée – dans le parc national de Yarkon. Il pourrait écoper d’une amende à hauteur de dizaines de milliers de shekels.

L’Autorité israélienne de la nature et des parcs a mis en examen dimanche le contrevenant présumé – les médias ont évoqué un « jeune » – auprès de la Cour des magistrats de Petah Tikva. Il aurait ainsi volé un nénuphar jaune qui se trouvait dans un étang alimenté par les sources qui affluent vers le fleuve Yarkon.

Selon l’acte de mise en accusation, l’homme « n’avait pas de permission préalable et, par ses actions, il a endommagé le parc national et il a pris possession, de manière illégale et sans autorisation, de richesses naturelles protégées ».

L’un des incidents impliquant le contrevenant avait eu lieu au mois de mai 2020. Lorsque les inspecteurs de l’INPA avaient accosté l’accusé, ce dernier avait refusé de faire part de son identité et il avait pris la fuite. Les inspecteurs avaient revu l’homme ultérieurement en train de marcher dans le secteur, mais il avait encore une fois refusé de coopérer. Il aurait volé aussi des nénuphars à d’autres occasions.

Les procureurs de l’INPA ont précisé dans un communiqué que « les nénuphars jaunes sont une richesse naturelle unique et protégée qui connaît un danger réel d’extinction ».

L’Autorité a précisé qu’elle investissait « des ressources considérables » pour empêcher la disparition de cette fleur et elle a juré « de poursuivre ceux qui nuisent à des richesses naturelles rares et qui ignorent les dispositions de la loi, en plus des instructions données par les inspecteurs ».

Dans de tels cas, les tribunaux ont, dans le passé, condamné les contrevenants à des amendes à hauteur de dizaines de milliers de shekels.

Le nénuphar jaune est une fleur vivace qui se développe dans les mares de la vallée de Hula et dans les affluents du fleuve Yarkon. En raison du drainage artificiel des marais de la vallée de Hula par Israël et de la pollution dans les affluents du fleuve Yarkon, la fleur est de moins en moins présente dans le pays.

De plus, la propagation du ragondin, un rongeur qui va dans l’eau et qui se nourrit de végétaux, a nui aux tentatives de réintroduction de la plante là où elle avait d’ores et déjà disparu, a fait savoir la Douzième chaîne.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.