Rechercher

Israël aide Amman après l’accident d’un bus scolaire faisant au moins 17 morts

Le bus scolaire transportait 37 écoliers et sept accompagnateurs quand l'accident s'est produit à 50 km à l'ouest d'Amman

L'unité de sauvetage Unit 669 , en janvier  2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)
L'unité de sauvetage Unit 669 , en janvier 2010 (Crédit : Ofer Zidon/Flash90)

Au moins 17 personnes, en majorité des écoliers, ont été tuées et 25 autres blessées en Jordanie quand un bus scolaire a été emporté par les pluies diluviennes jeudi dans la région de la mer Morte, selon la défense civile.

Le bus scolaire transportait 37 écoliers et sept accompagnateurs quand l’accident s’est produit à 50 km à l’ouest d’Amman, a-t-on ajouté de même source.

« Les écoliers étaient en sortie scolaire, l’accident a vraisemblablement été provoqué par un effondrement de la voie dû aux pluies torrentielles », a ajouté un responsable de la défense civile s’exprimant sous le couvert de l’anonymat.

D’après lui, les autorités ont mobilisé d’importants moyens de secours, dont des hélicoptères, et tentaient de retrouver des survivants.

Selon la télévision jordanienne, le Premier ministre Omar al-Razzaz s’est rendu sur place pour superviser les secours tandis que le roi Abdallah II a reporté un voyage à Bahreïn, prévu vendredi.

La reine Rania a exprimé sur Twitter sa « peine face à cette tragédie » et « ses sentiments de sympathie aux familles des victimes ».

« C’est une soirée triste pour la Jordanie et pour chaque famille jordanienne », a pour sa part réagi la porte-parole du gouvernement Mme Joumana Ghneimat.

« Les pertes sont importantes, nous avons perdu des âmes innocentes dans cet accident », a-t-elle déclaré à la télévision.

Un petit garçon de 4 ans a été déclaré mort jeudi après avoir été emporté par les inondations dans le sud d’Israël. Le jeune enfant a été repêché près du village bédouin de Kuseife, où des ambulanciers du service d’ambulance Magen David Adom avaient tenté de le réanimer.

L’armée israélienne a affirmé pour sa part apporter son aide aux secours jordaniens, et avoir envoyé des hélicoptères et des soldats pour les recherches.

« Nous sommes en train d’aider la Jordanie à secourir un bus rempli d’enfants qui a été renversé à la suite d’une inondation du côté jordanien de la mer Morte, » a tweeté l’armée.

Les soldats « font tout ce qui est en leur pouvoir pour assister les survivants dans les zones malgré les conditions météorologiques », a déclaré l’armée.

L’envoi de troupes intervient malgré les tensions diplomatiques entre Jérusalem et Amman sur la décision du roi Abdallah II de ne pas renouveler les clauses du traité de paix conclu entre les pays qui louent des terres jordaniennes à Israël.

La Jordanie a connu de fortes précipitations jeudi après-midi, provoquant des inondations dans plusieurs régions.

La région de la mer Morte est située au point le plus bas du monde (à moins 420 mètres au-dessous du niveau de la mer). Les intempéries peuvent y provoquer une soudaine et dangereuse montée des eaux et des glissements de terrain.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...