« Jouer en Israël n’est pas un acte politique », selon la chanteuse Lana Del Rey
Rechercher

« Jouer en Israël n’est pas un acte politique », selon la chanteuse Lana Del Rey

Pour la musicienne, la décision de jouer au Meteor Festival le mois prochain n'est pas synonyme de soutien aux politiques gouvernementales

Lana Del Rey chante au concert d'hommage à Leonard Cohen, à Montréal, le 6 novembre 2017. (Crédit : Michel Couvrette)
Lana Del Rey chante au concert d'hommage à Leonard Cohen, à Montréal, le 6 novembre 2017. (Crédit : Michel Couvrette)

La chanteuse américaine Lana Del Rey a défendu sa décision de jouer dans un festival de musique israélien, après avoir apparemment fait face à des réactions défavorables lors du concert du 7 septembre.

Del Rey a déclaré dimanche que de nombreux fans étaient contrariés par sa décision de jouer le Meteor Festival, en Galilée, mais que cela n’avait rien à voir avec un soutien aux politiques du gouvernement israélien.

« Je voudrais vous rappeler que le fait de jouer à Tel Aviv n’est pas une déclaration politique ou un engagement politique, tout comme le fait de chanter ici en Californie ne signifie pas que mes opinions sont en accord avec celles de mon gouvernement actuel », a-t-elle écrit.

Dans la déclaration, Del Rey, dont le nom d’origine est Elizabeth « Lizzy » Woolridge Grant, a écrit qu’elle voit « les deux côtés » mais qu’elle faisait de son mieux pour « naviguer dans les eaux des épreuves tumultueuses », partout où elle joue dans le monde.

« Notre intention était de jouer notre spectacle devant les enfants là-bas et je souhaite le faire avec une énergie d’amour et une emphase thématique sur la paix », a-t-elle écrit.

La campagne palestinienne pour le boycott académique et culturel d’Israël a répondu à la déclaration en citant la chanteuse néo-zélandaise Lorde, qui a annulé un spectacle en Israël à la fin de l’année dernière et proclamé que le simple fait de se produire à Tel Aviv était considéré comme un acte politique.

Presque tous les grands spectacles en Israël ont subi des pressions de la part des activistes pro-palestiniens dans le cadre de la campagne Boycott, désinvestissement et sanctions. Alors que certains, comme Lorde, Elvis Costello et Cat Power, ont annulé des concerts, la plupart ont résisté au boycott.

Lana Del Rey se rendra en Israel entre deux représentations (Crédit : autorisation Lana Del Rey – page Facebook Israel)

On ignore si d’autres artistes prévus pour le festival, où une cinquantaine d’artistes internationaux et locaux se produiront du 6 au 8 septembre, sont également sous pression.

Del Rey avait prévu de se produire en Israël en 2014, mais a été forcé d’annuler en raison du conflit entre le Hamas et Israël à Gaza.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...