La mairie de Versailles rend hommage aux aumôniers dans la Grande Guerre
Rechercher
« Ni rang, ni grade »

La mairie de Versailles rend hommage aux aumôniers dans la Grande Guerre

Au coeur de cet événement, une autre exposition consacrée spécialement au Grand rabbin Abraham Bloch, emblème de l'Union Sacrée sera proposée par l'Aumônerie Israélite des Armées

Vue sur la mairie de Versalles (Crédit : CC BY SA 3.0)
Vue sur la mairie de Versalles (Crédit : CC BY SA 3.0)

Dans le cadre des commémorations de la Grande Guerre, et avec le concours de l’Aumônerie Israélite des Armées, la mairie de Versailles inaugurera vendredi 11 novembre 2016 une double exposition – 1916, Verdun-la Somme : conflit moderne et les aumôniers dans la Grande Guerre.

De cette double exposition se dégage un point commun : le dépassement de soi.

Dès 1914, la violence des conflits et les conditions de vie particulièrement éprouvantes sur le front mettent en lumière le rôle prépondérant des aumôniers militaires catholiques, protestants et israélites auprès des combattants mais aussi des familles.

Rattachés aux formations de brancardiers, sous l’autorité du médecin-chef, ceux qui n’ont « ni rang, ni grade » dans la hiérarchie militaire apportent un soutien spirituel mais aussi psychologique décisif.

Cadre légal, soutien spirituel dans l’Union Sacrée, derniers devoirs constituent les lignes de force de l’exposition dédiée aux aumôniers militaires.

Au coeur de cet événement, une autre exposition consacrée spécialement au Grand rabbin Abraham Bloch, emblème de l’Union Sacrée sera proposée par l’Aumônerie Israélite des Armées.

Dominique et Marie Claude Henneresse, collectionneurs, mettront à disposition de l’A.I.A des objets originaux appartenant aux aumôniers engagés dans le conflit.

Cet hommage rendu aux aumôniers s’inscrit au cœur de l’actualité nationale et militaire.

Les questions évoquées font écho à des thèmes tels que la cohésion nationale, l’engagement d’intellectuels dans les conflits (déjà en 1914-1918, Edmond Fleg et Joseph Kessel pour le culte israélite), la place du culte religieux dans l’armée, les missions transverses des aumôniers…

Cette exposition sera mise à la disposition d’établissements scolaires et de toute autre entité engagée dans le travail de mémoire.

Du vendredi 11 au dimanche 20 novembre 2016 – de 10h à 18h Hôtel de Ville – 4, avenue de Paris, 78000 Versailles – Entrée Libre

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...