La police a appelé à la mise en examen de l’adjoint au maire de Netanya
Rechercher

La police a appelé à la mise en examen de l’adjoint au maire de Netanya

La police a indiqué qu’un certain nombre d’hommes et femmes d’affaires sont également soupçonnés de faits de corruption et de fraude

Le rabbin Shimon Sher, membre du conseil municipal de Netanya, est présenté à la Cour des magistrats de Rishon Lezion, le 7 septembre 2016. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)
Le rabbin Shimon Sher, membre du conseil municipal de Netanya, est présenté à la Cour des magistrats de Rishon Lezion, le 7 septembre 2016. (Crédit : Avi Dishi/Flash90)

La police israélienne a appelé à la mise en examen d’un employé de la municipalité de Netanya, ainsi que de plusieurs hommes d’affaires de la ville.

L’unité anti-fraude Lahav 433 a terminé son enquête sur l’adjoint au maire de Netanyahu, Shimon Sher, qui était suspecté de « corruption, fraude et abus de confiance », selon une déclaration de la police.

La police a indiqué qu’un certain nombre d’hommes et femmes d’affaires sont également soupçonnés d’être impliqués, mais leurs identités n’ont pas été dévoilées.

Ils auraient aidé à « promouvoir les intérêts de prestataires et d’hommes d’affaires au fil des ans en échange d’un financement direct de fondations reliées à l’adjoint au maire », a précisé la police.

La police a remis les détails de l’enquête au procureur.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...