La Start-up Nation se mobilise contre les ballons terroristes palestiniens
Rechercher

La Start-up Nation se mobilise contre les ballons terroristes palestiniens

Un mini-hackathon organisé vendredi par l'incubateur technologique SouthUp a lancé un appel à idées pour aider à contrer les engins incendiaires lancés depuis Gaza vers Israël

Des manifestants palestiniens brandissent des ballons avant de les équiper de matériel inflammable pour les faire voler vers Israël, à la frontière entre Israël et Gaza, dans la bande centrale de Gaza, le 14 juin 2018. (AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)
Des manifestants palestiniens brandissent des ballons avant de les équiper de matériel inflammable pour les faire voler vers Israël, à la frontière entre Israël et Gaza, dans la bande centrale de Gaza, le 14 juin 2018. (AFP PHOTO / MAHMUD HAMS)

Le conflit entre Israël et les Palestiniens à la frontière avec Gaza a déclenché un nouveau type de guerre – les ballons d’hélium.

La nouvelle tactique de l’incendie criminel, dont l’objectif est de mettre le feu à de vastes étendues de prairies, de champs agricoles et de réserves naturelles, suit celle des cerfs-volants incendiaires, qui ont été utilisés depuis les premières semaines du début de la « Marche du retour » de Gaza dans le même but.

Le concept derrière les cerfs-volants et les ballons est le même : lancer les engins incendiaires dans les airs et compter sur la brise de la côte pour les pousser en territoire israélien, où ils peuvent déclencher un incendie. Les ballons eux-mêmes ne causent pas les incendies – l’hélium est un gaz inerte – mais ils transportent du matériel enflammé attaché à une longue corde.

Au total, environ 1 750 hectares ont été brûlés dans plus de 250 incendies au cours des deux derniers mois, dont plus de la moitié dans des réserves naturelles, selon les premières évaluations.

Après que les enfants israéliens à la frontière de Gaza ont répondu aux cerfs-volants incendiaires par un message de paix transmis par voie aérienne, la Startup Nation se mobilise pour aider l’armée israélienne à trouver une solution. L’incubateur technologique SouthUp a envoyé des alertes aux techniciens pour qu’ils se joignent à un « mini-hackathon » prévu vendredi, afin de trouver des solutions innovantes au problème des incendies.

Des réservistes de l’armée de l’air utilisent des drones pour repérer et abattre des ballons et des cerfs-volants en provenance de Gaza qui sont équipés de matériaux inflammables pour incendier les champs israéliens, le 7 juin 2018. (Capture d’écran de Hadashot News)

« Notre patrie bien-aimée a reçu des ‘cadeaux du ciel’ au cours des dernières semaines sous forme de cerfs-volants et de ballons incendiaires », a écrit l’incubateur dans l’invitation au hackathon, envoyée à des groupes de personnes impliquées dans les arts et la technologie par le biais des réseaux sociaux. L’événement aura lieu avec des experts de domaines très variés, est-il indiqué dans l’invitation, parmi lesquels les technologies laser, les drones, l’optique, les montgolfières, les capteurs et les pompiers. Des soldats et des lycéens y participeront également.

SouthUp, une organisation à but non lucratif, a été fondée en 2015 par des personnalités des domaines de l’éducation et de l’emploi à Shaar Hanegev, dans le sud d’Israël, qui se sont joints aux donateurs de la communauté juive de San Diego, en Californie.

Ensemble, ils ont créé une organisation qui vise à trouver des solutions en matière d’emploi et d’éducation pour les communautés vivant le long de la frontière avec Gaza, en stimulant la création de start-ups et d’entreprises de high-tech dans la région, et en sensibilisant la population à cet effet.

Le hackathon, intitulé « This is the end of every ballloon », en référence à un classique pour enfants « Tale of Five Balloons » écrit par l’auteur israélien Miriam Roth, se tiendra dans les locaux de l’organisation à Shaar HaNegev, à quelque 50 minutes de Tel Aviv, entre 8h30 et 16h00 le vendredi 22 juin.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...