L’Allemagne assouplit les règles d’immigration pour les Juifs de l’ex-URSS
Rechercher

L’Allemagne assouplit les règles d’immigration pour les Juifs de l’ex-URSS

Les immigrants juifs de 60 ans et plus et les adultes handicapés de n'importe quel âge n'auront plus à participer au programme d'intégration

La chancelière allemande Angela Merkel répond aux questions des députés au Bundestag à Berlin, en Allemagne, le 18 décembre 2019. (Abdulhamid Hosbas/Anadolu Agency via Getty Images via JTA)
La chancelière allemande Angela Merkel répond aux questions des députés au Bundestag à Berlin, en Allemagne, le 18 décembre 2019. (Abdulhamid Hosbas/Anadolu Agency via Getty Images via JTA)

BERLIN (JTA) — Les candidats juifs à l’immigration en Allemagne de pays de l’ancienne Union soviétique verrons un assouplissement des règles après que le gouvernement allemand a annoncé vouloir les simplifier.

Les nouvelles règles concerneront principalement les Juifs âgés et handicapés. Les immigrants juifs de 60 ans et plus et les adultes handicapés de n’importe quel âge n’auront plus à participer à un « Integrationsprognose » – un programme d’intégration dans la société allemande. Les règles organisant les regroupements familiaux des parents et des époux et épouses juifs seront aussi simplifiées.

L’Allemagne représente depuis longtemps une destination populaire pour les immigrants juifs de l’ancienne Union soviétique, avec l’arrivée de plus de 200 000 immigrants juifs depuis 1990. Alors que l’immigration en Allemagne a été simplifiée dès ce moment-là, quitter certains des anciens pays soviétiques représente encore un véritable défi. Ces dernières décennies, un nombre important de familles ont été séparées à cause de règles sur l’immigration.

« Avec les nouvelles règles pour les immigrants juifs, le gouvernement fédéral a pris une décision socialement responsable, en remplissant sa responsabilité historique », a déclaré Josef Schuster, le président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, dans un communiqué publié mercredi. « La communauté juive est reconnaissante pour cela. »

Josef Schuster, président du Conseil central des Juifs d’Allemagne, assiste à une conférence de presse après son élection à Francfort-sur-le-Main, en Allemagne, le 30 novembre 2014. (AFP / Daniel Roland)

Plus de la moitié des nouveaux arrivants en Allemagne rejoignent des communautés juives dans le pays, a rapporté le Jüdische Allgemeine. Selon le Conseil central, le nombre peut atteindre les 90 % dans certains cas.

Ils sont véritablement bienvenus dans une communauté qui, selon la radio Deutschlandfunk, perd environ 1 000 membres chaque année.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...