Le chanteur de Radiohead sous pression pour leur concert en Israël
Rechercher

Le chanteur de Radiohead sous pression pour leur concert en Israël

Les associations pro-palestiniennes critiquent Thom Yorke, qui a défendu la représentation du groupe à Tel Aviv

Thom Yorke à Sydney, 12 novembre 2012. (Crédit : Mark Metcalfe/Getty Images/JTA)
Thom Yorke à Sydney, 12 novembre 2012. (Crédit : Mark Metcalfe/Getty Images/JTA)

Des associations pro-palestiniennes s’en sont pris au chanteur de Radiohead, Thom Yorke. Il a qualifié les critiques sur la décision du groupe de jouer en Israël de « condescendant» et de « décevant ».

Des dizaines d’artistes ont signé une lettre adressée à Radiohead en février pour appeler le groupe à annuler son concert prévu en juillet à Tel Aviv. Au début du mois, Yorke a affirmé que la lettre était « blessante » et a critiqué ses signataires, qui supposait que le groupe n’était pas informé sur le conflit israélo-palestinien.

Depuis, plusieurs associations ont réprimandé Yorke pour son discours et lui ont reproché de refuser le dialogue.

« Le choix de Thom est un choix simple : va-t-il soutenir l’opprimé ou l’oppresseur ? », a déclaré le cinéaste Ken Loach dans un communiqué diffusé par Artists for Palestine UK, le 5 juin.

Ken Loach, à droite, à la soirée d’ouverture du Festival Ciné-Palestine de l’Institut du Monde Arabe, en mai 2016. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Ken Loach, à droite, à la soirée d’ouverture du Festival Ciné-Palestine de l’Institut du Monde Arabe, en mai 2016. (Crédit : capture d’écran YouTube)

« Yorke se plaint du dirigeant israélien Benjamin Netanyahu et des dangers de la dissension, poursuit le communiqué. Il ne semble pas comprendre que le concert de Radiohead est une déclaration politique, et une déclaration très clivante. Il dit au public israélien de ne pas considérer l’Occupation et les souffrances des Palestiniens. »

La Palestine Solidarity Campaign a qualifié les propos de Yorke de « tristes » et la Palestine Campaign for the Academic and Cultural Boycott of Israël a déclaré que Radiohead sera du mauvais côté de l’histoire.

Le 2 juin, Yorke a déclaré que la lettre, supervisée par l’ancien chanteur des Pink Floyds Roger Waters et par le mouvement BDS était équivalent à un « lancer de m*rde à Radiohead en public. »

« Il est pénible qu’au lieu de venir nous parler personnellement, ils viennent nous lancer de la m*rde en public, a déclaré Yorke. C’est irrespectueux de supposer que nous avons été mal informés ou que nous soyons bêtes au point de ne pas pouvoir prendre ces décisions nous-mêmes. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...