Le documentaire « M » s’attaque à la pédophilie chez les Juifs ultra-orthodoxes
Rechercher

Le documentaire « M » s’attaque à la pédophilie chez les Juifs ultra-orthodoxes

"J’étais un porno kid, un garçon destiné au plaisir des hommes", explique Menahem Lang, parti sur les traces de ses prédateurs

Sorti ce mercredi dans les salles françaises, « M », un documentaire choc réalisé par Yolande Zauberman, s’attaque à la pédophilie dans les milieux juifs ultra-orthodoxes.

La réalisatrice a ainsi suivi pendant deux ans Menahem Lang, M, âgé aujourd’hui de 35 ans, dans sa ville natale de Bnei Barak, – ville israélienne qui compte, avec Jérusalem, la plus grande communauté de Juifs ultra-orthodoxes dans le monde.

Dans le documentaire, l’homme se replonge dans son douloureux passé et part sur les traces des prédateurs qui l’ont violé durant son enfance.

« J’étais un porno kid, un garçon destiné au plaisir des hommes », se présente-t-il dans le film.

Avant ce documentaire, Menahem avait déjà réussi à faire avouer à l’un de ces bourreaux ses crimes, tout en le filmant. Un scandale avait alors éclaté dans la communauté ultra-orthodoxe.

Capture d’écran du trailer du film « M » de Yolande Zauberman. (Crédit photo : YouTube/New Story)

Après en avoir dénoncé d’autres à la télévision, il quittera sous la menace sa ville de Bnei Barak. Pour finalement revenir plus fort, avec la réalisatrice Yolande Zauberman. Tourné en partie de façon clandestine, uniquement de nuit afin de délier plus facilement les langues, ils rencontrent de nombreuses autres victimes. Comme lui, tous étaient de jeunes enfants ultra-orthodoxes au moment des faits. Scène terrible : quand, lors d’une rencontre – dans un cimetière… — celui qui fut un enfant violé témoigne face caméra et avoue avoir reproduit les mêmes méfaits.

Tous nos articles sur la pédophilie

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...